»
»
»
»
Consultation
Cotation du 24/09/2018 à 23h20 Amazon.com +1,01% 1 934,36$
  • AMZN - US0231351067
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Donald Trump tacle encore brutalement Amazon

Donald Trump tacle encore brutalement Amazon
Donald Trump tacle encore brutalement Amazon
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le président américain Donald Trump, qui s'était déjà 'payé' le géant du commerce en ligne Amazon jeudi, sur le réseau social Twitter, a poursuivi son offensive samedi.

"J'ai exprimé mes préoccupations concernant Amazon bien avant l'élection. Contrairement à d'autres, ils payent peu ou pas d'impôts aux gouvernements d'État et locaux, utilisent notre service postal comme livreur (causant d'énormes pertes aux États-Unis) et mettent des milliers de détaillants en faillite!", avait lancé Trump dès jeudi sur Twitter.

Le site d'information 'Axios' avait prévenu déjà, la semaine dernière, que le président Donald Trump était littéralement "obsédé" par le dossier Amazon, et entendait bien revoir le traitement fiscal du groupe de Jeff Bezos. Trump aurait discuté de la modification du traitement fiscal de l'entreprise, plusieurs de ses amis lui ayant affirmé qu'Amazon affectait leurs activités et "tuait les centres commerciaux et les détaillants 'brick & mortar'".

Trump est revenu à la charge samedi, relevant que le service postal américain perdrait en moyenne 1,5$ pour chaque colis livré pour le compte d'Amazon. "Cela représente des milliards de dollars", s'indigne Trump, évoquant par ailleurs l'importance de l'équipe de lobbying du détaillant online.

Le président américain estime qu'une hausse des tarifs du 'Post Office' américain pourrait coûter 2,6 milliards de dollars à Amazon... Au passage, Trump en a profité pour égratigner le 'Washington Post', propriété de Jeff Bezos, mettant en cause son intégrité. Le WaPo a affirmé aussi vite son indépendance éditoriale...

Les interventions de Trump doivent toutefois être prises avec des pincettes. La méthode agressive de communication du président américain ne se traduit en effet pas toujours en actions concrètes. Le broker Wells Fargo, qui s'exprimait en fin de semaine dernière sur le sujet, jugeait d'ailleurs excessives les craintes concernant d'éventuelles sanctions infligées à Amazon.

Durant sa campagne, Trump avait déjà prévenu qu'il allait s'en prendre, une fois élu, au groupe de Seattle. Christopher Harvey, 'head of equity & quant strategy' chez Wells Fargo Securities, constate le sentiment négatif actuel, mais serait surpris que l'administration Trump mette en place de nouvelles législations (affectant Amazon). Il rappelle d'ailleurs que Trump avait aussi fait campagne sur le thème de la dérégulation...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com