»
»
»
»
Consultation
Cotation du 23/05/2019 à 14h10 Airbus Group (ex-EADS) -1,40% 116,560€
  • AIR - NL0000235190
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Donald Trump s'attaque à Airbus, le titre chute

Donald Trump s'attaque à Airbus, le titre chute
Donald Trump s'attaque à Airbus, le titre chute

(Boursier.com) — Airbus est sous pression ce mardi à la Bourse de Paris, où il trébuche de 1,9% à 118,46 euros, en queue de peloton du CAC40. Alors que l'accord commercial sino-américain n'a pas encore été signé, Donald Trump vient d'ouvrir un nouveau front, contre le vieux continent cette fois. Le président américain, à travers l'USTR, l'agence en charge du commerce, a menacé de taxer une liste de produits européens représentant un volume d'activité de 11 milliards de dollars. Dans le viseur de Washington, notamment, les avions et les hélicoptères, ciblant clairement Airbus, régulièrement l'objet de différends entre les Etats-Unis et l'Union Européenne devant l'OMC.

Subventions en question

"L'objectif final est de signer un accord avec l'UE et de mettre fin à toute subvention incompatible avec les règles de l'OMC pour les gros avions civils. Lorsque l'UE aura stoppé ces subventions novices, les mesures de rétorsion prises par les Etats-Unis pourront être levées", a commenté Robert Emmet Lighthizer, représentant au Commerce des Etats-Unis dans l'administration de Donald Trump. L'homme de confiance du locataire de la Maison Blanche faisait directement allusion aux soutiens publics, directs ou indirects, dont Airbus bénéficierait.

A la rescousse de Boeing ?

Il est à noter que le projet de surtaxation de produits européens intervient au moment où Boeing traverse une passe délicate, déboires du B737 Max obligent. Le constructeur aéronautique américain a annoncé récemment une réduction de 20% de la production de ce moyen-courrier, dont la flotte actuelle est clouée au sol après le double accident de Lion Air et d'Ethiopian Airlines ayant fait 346 morts. L'usine de Renton, près de Seattle, va désormais sortir 42 appareils par mois, au lieu de 52, alors qu'une montée en puissance était prévue à 57 en juin prochain.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com