»
»
»
»
Consultation
Cotation du 22/03/2019 à 16h35 Guy Degrenne 0,00% 0,258€
  • GUYD - FR0004035061
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Diversita maintient Guy Degrenne sous perfusion après des pertes

Diversita maintient Guy Degrenne sous perfusion après des pertes
Diversita maintient Guy Degrenne sous perfusion après des pertes

(Boursier.com) — Les difficultés du groupe Guy Degrenne se reflètent dans les résultats de l'exercice clos le 31 mars dernier, dont la teneur a été révélée hier soir. Globalement, le chiffre d'affaires recule de -6,7% à 85,5 millions d'euros, avec une contraction de -4,2% pour les arts de la table à 50,8 ME, et une baisse plus marquée de -10,1% à 34,7 ME pour l'industrie. La ligne de résultat opérationnel ressort en pertes de -10,4 ME, soit près de deux fois le déficit enregistré lors du précédent exercice. Elle intègre 4,3 ME de charges non-récurrentes, liée notamment à des dépréciations additionnelles, la fermeture de l'usine thaïlandaise et l'arrêt de certaines activités déficitaires. Le résultat net est une perte de -10,2 ME. La société reste faiblement endettée (20,3%) mais a eu recours à des avances en compte courant de son principal actionnaire à hauteur de 5,5 ME. Le cash-flow libre ressortait sur l'exercice à -0,46 ME après -8,37 ME lors du précédent exercice.

Accord avec les banques, Diversita injecte encore des fonds

Il y a une dizaine de jours, le groupe a obtenu un accord de principe avec ses banques historiques en France, qui acceptent le remboursement partiel du solde de leurs créances au titre des lignes de crédit à moyen terme, pour solde de tout compte, soit un remboursement de 3,3 ME sur un total de 4,9 ME. Le remboursement serait réalisé grâce à un apport en compte courant de l'actionnaire majoritaire Diversita. L'accord est en cours de régularisation. L'actionnaire s'est en outre engagé par courrier à apporter en compte courant les fonds nécessaires au financement de l'activité et des investissements au cours des 12 prochains mois. Le nouveau plan stratégique prévoit notamment un rapatriement d'une partie de la production sur l'usine de Vire en lien avec la fermeture de l'usine Thaïlandaise, le développement d'une nouvelle gamme de produits, un plan d'investissement sur l'outil industriel, et une rationalisation des canaux de distribution Retail en France, explique Guy Degrenne, dont les comptes ont été élaborés selon le principe de la continuité d'exploitation.

La direction vise cette année un recul du chiffre d'affaires du fait de la nature cyclique des ventes de la division industrie et de la rationalisation des activités de vente au consommateur (BtoC) en France. En revanche, même si les efforts de rationalisation se poursuivent, le résultat opérationnel ne reviendra pas en territoire positif sur l'exercice en cours. La société a par ailleurs fait état d'un chiffre d'affaires en net repli de -19,5% au premier trimestre du nouvel exercice, qui couvre la période d'avril à juin, soit des revenus de 17,6 ME.

©2017-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com