Accueil
»
Bourse
»
Actions Bruxelles
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 29/11/2019 à 17h35 Dexia +22,75% 0,491€
  • DEXB - BE0974290224
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Dexia : réévalue le niveau d'allègement du bilan engendré par la cession de Dexia Banque Belgique

Dexia : réévalue le niveau d'allègement du bilan engendré par la cession de Dexia Banque Belgique

(Boursier.com) — Dexia a modifié le texte de son communiqué initial publié à 5h30 ce matin concernant le montant de la réduction du bilan engendré par la cession de Dexia Banque Belgique, qui atteindra 155 Milliards d'Euros et non 55 MdsE comme annoncé initialement. Une version amendée suit :

Le conseil d'administration de Dexia a communiqué ce matin à 5h30 sur son feu vert au démantèlement de la banque, sous le contrôle et la garantie des Etats luxembourgeois, belge et français. Les administrateurs ont ainsi accepté l'offre de la Belgique de racheter 100% de Dexia Bank Belgium, et validé une aide de 90 Milliards d'Euros en garantie de financement proposée par les trois nations parties à l'opération pour Dexia Crédit Local. Le conseil a également mandaté son président directeur général pour entrer en négociations exclusives avec la Caisse des Dépôts et la Banque Postale en vue de trouver une issue pour la branche consacrée au financement des collectivités locales hexagonales. Enfin, il a été informé des progrès accomplis dans les négociations exclusives menées avec des investisseurs pour le rachat de ses actifs luxembourgeois, Dexia Banque Internationale à Luxembourg (Dexia BIL).

Dans le détail, la Belgique a proposé 4 Milliards d'Euros pour acquérir Dexia Bank Belgium, au vu de l'importance systémique de l'établissement dans le paysage bancaire belge. L'accord n'inclut pas Dexia Asset Management et comprend un mécanisme de paiement supplémentaire différé en cas de revente sous 5 ans. Sur la base des chiffres au 30 juin dernier, l'opération réduirait de -155 MdsE le bilan, de -42 MdsE les risques pondérés et conduirait à une perte comptable de -3,8 MdsE, pour une baisse de -2,2 MdsE des réserves en capitaux. La cession serait finalisée à très court terme et abaisserait de -14 MdsE les besoins en financement de très court terme de Dexia SA, de -18 MdsE son portefeuille d'actifs non-stratégiques et accroîtrait sa solvabilité de 200 points de base.

La garantie apportée par les trois Etats doit permettre d'assurer le financement nécessaire pendant la restructuration de la banque. Il est porté à 60,5% par la Belgique, 36,5% par la France et 3% par le Luxembourg, pour un montant de 90 MdsE. En France, il nécessite un amendement à la loi de finances.

Le conseil d'administration est peu disert sur les négociations avec la Banque Postale et la CDC, mais précise que cette dernière garantirait Dexia Municipal Agency, ce qui allègerait notamment de 10 MdsE environ les besoins en financement de court terme de la structure. Un plan précis et complet sur le projet devrait être remis par les dirigeants au conseil "dans les prochaines semaines". Enfin concernant la cession de Dexia BIL, le communiqué du conseil précise que la période d'exclusivité accordée en vue de la cession à un groupe d'investisseurs a démarré ce jour et court durant deux semaines.

Dexia précise que la mise en place de ces mesures se fera dans le respect du dialogue social et dans l'intérêt des salariés, dont le sort sera suivi de près par les trois Etats concernés. Les cadres de Dexia SA se verront proposer des emplois dans les trois structures appelées à se séparer.

©2011-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !