»
»
»
»
Consultation
Cotation du 25/03/2019 à 15h31 Dexia -13,38% 3,560€
  • DEXB - BE0974290224
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Dexia quitte la Bourse de Paris par la (toute) petite porte

Dexia quitte la Bourse de Paris par la (toute) petite porte
Dexia quitte la Bourse de Paris par la (toute) petite porte
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les actions Dexia quitteront la cote parisienne le 12 décembre prochain, confirme un avis diffusé par Euronext, conformément à ce qui avait été révélé la semaine dernière. La banque restera cotée à Bruxelles, qui est son marché de référence. Bon débarras, doivent se dire les actionnaires les plus anciens. Dexia est gérée en extinction depuis sa banqueroute liée à la crise des subprimes. Le retrait d'Euronext Paris permettra de simplifier le fonctionnement opérationnel du groupe et de réduire les charges. Il ne requiert aucune démarche particulière de la part des actionnaires de Dexia et n'engendre aucun coût pour les porteurs.

Le plus grand fiasco bancaire français du siècle

Dexia avait été créée en 1996 par l'union du Crédit Local de France et du Crédit Communal de Belgique, deux organismes spécialisés dans le financement des collectivités publiques. En 2013, la Cour des comptes avait dressé un rapport accablant sur la gestion de la banque et l'incapacité de ses dirigeants et des autorités de supervision à prévenir sa déconfiture à la suite de la crise financière de 2008. Le modèle financier de Dexia, atypique et fragile, reposait sur un financement de prêts à très long terme par des ressources de moyen terme et, pour une part importante, de court terme, écrivait la Cour, qui fustigeait aussi la recherche d'une rentabilité toujours plus élevée et la distribution de dividendes substantiels aux actionnaires qui avaient poussé à une croissance très rapide des actifs du groupe, y compris dans la période précédant immédiatement la crise. Le plan de sauvetage initial, déjà fort coûteux, a volé en éclats quand l'établissement a été rattrapé en 2011 par la crise des dettes souveraines. La Cour de comptes avait évalué en 2013 le coût direct du sinistre bancaire à 6,62 milliards d'euros pour le contribuable français. Il faut ajouter à cela la partie belge, toute aussi conséquente, et les effets de ricochet sur les prêts accordés aux collectivités publiques, dont certains sont toujours perclus d'éléments toxiques.

Le dossier cote malgré tout toujours en bourse avec une capitalisation de 25,5 millions d'euros. Son poids boursier était monté à près de 29 milliards d'euros en mai 2007, avant que la crise financière ne pointe son nez. Au plus fort de son activité, en 2008, Dexia employait 37.000 personnes.

Une extinction dont les objectifs restent à atteindre

Le rapport de la Cour des comptes est disponible en ligne. Il a été complété cette année par une étude publiée dans le cadre du rapport annuel 2016 de la Cour, qui dresse un bilan de la gestion extinctive de la banque. Globalement, l'institution de la Rue Cambon note que le plan de résolution ordonnée a bien été mis en oeuvre mais que ses objectifs ne sont que partiellement atteintes, et que des facteurs d'inquiétude demeurent. L'estime que la France doit faire évoluer son dispositif légal en matière de rémunération, de déontologie et de mise en jeu de la responsabilité des dirigeants d'établissements financiers. Dans le rapport initial, elle regrettait l'absence de mise en cause de certains d'entre eux dans le fiasco. Le bilan contient également en annexe d'intéressants courriers en réponse adressés par les protagonistes de l'affaire.

A partir du 12 décembre, Dexia ne cotera donc plus qu'à Bruxelles.

©2016-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com