Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 20/10/2020 à 17h10 Deutsche Bank +4,85% 9,730$
  • DB - DE0005140008
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Deutsche Bank : grosse restructuration en vue aux Etats-Unis

Deutsche Bank : grosse restructuration en vue aux Etats-Unis
Deutsche Bank : grosse restructuration en vue aux Etats-Unis
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Ce n'est plus un secret. Le plan de restructuration de la Deutsche Bank mis en place par Christian Sewing va se traduire par plusieurs milliers de suppression de postes. Dans les salles de marché, on parle de l'élimination d'au moins 20.000 emplois...

Alors que la banque d'investissement sera la principale branche concernée par cette réorganisation, les Etats-Unis devraient être la zone la plus touchée. Selon les sources de 'Bloomberg', les activités ciblées iront bien au-delà du trading actions et de produits dérivés de taux d'intérêt. La DB pourrait d'ailleurs fermer complètement son activité de trading actions outre-Atlantique et un certain nombre de dirigeants, y compris Tom Patrick, patron des activités américaines de la banque, devraient quitter l'établissement. Le voile devrait être levé ce week-end.

Le DB employait 9.253 personnes aux États-Unis à la fin de l'année dernière, soit 10% de moins qu'en 2017 à la suite d'une restructuration précédente. À l'époque, la banque a fermé son bureau de Houston, s'est retirée du conseil à l'industrie pétrolière et gazière et a réduit ses opérations de pension et de fonds spéculatifs.

Comme le rappelle Bloomberg, bien que l'unité américaine ait réalisé de petits profits au cours des deux dernières années, elle a accumulé des milliards de dollars de pertes au cours des exercices antérieurs. Et, bien qu'elle ait récemment passé avec succès le test de résistance de la Réserve fédérale américaine, elle reste dans le viseur des organismes de réglementation américains. Malgré ce nouveau plan drastique, la première banque allemande n'aurait pas l'intention de quitter le sol américain. Christian Sewing a indiqué à plusieurs reprises que l'établissement devait pouvoir répondre aux besoins des grandes entreprises européennes sur les marchés financiers.

©2019-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !