»
»
»
»
Consultation
Cotation du 15/02/2019 à 17h35 Deinove -1,32% 1,500€
  • ALDEI - FR0010879056
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Deinove : en perte semestrielle de 3,7 ME

Deinove : en perte semestrielle de 3,7 ME
Deinove : en perte semestrielle de 3,7 ME
Crédit photo © Deinove

(Boursier.com) — Au 30 juin 2018, le périmètre de consolidation inclut les sociétés Deinove et Deinobiotics sur l'intégralité de la période et les sociétés Biovertis et Morphochem sur la période du 24 mai au 30 juin 2018. Au 30 juin et au 31 décembre 2017, il comprenait uniquement Deinove et Deinobiotics.

Ainsi sur le semestre, Groupe Deinove a constaté 715 kE de revenus d'exploitation, provenant essentiellement de la subvention d'exploitation reçue de Bpifrance au titre du programme Agir. Les dépenses opérationnelles ont atteint 5,1 millions d'euros. La variation nette des frais opérationnels entre les 1ers semestres 2017 et 2018 s'élève à +172 kE (+3,5%). Elle intègre l'impact de la variation de périmètre (intégration de Morphochem et Biovertis) pour un montant total de 61 kE. A périmètre comparable, les dépenses d'exploitation ont augmenté de 111 kE (+2,2%).

Avec la poursuite des investissements sur le semestre, la perte nette consolidée s'élève à -3,7 ME.

Situation financière

Le financement des frais opérationnels du 1er semestre 2018 a nécessité 4,8 ME (hors Dotations aux amortissements), auxquels sont venus s'ajouter des investissements en équipements de laboratoire (loyers de crédit-bail inclus) pour 1,2 ME. L'augmentation de capital réalisée en juin a permis de lever un montant net de 8 ME. Sur le semestre, le Groupe a levé 0,7 ME par le biais de la ligne de financement en fonds propres signée en décembre 2014 avec Kepler Cheuvreux. De plus, le Groupe a perçu 2,6 ME d'avance remboursable et de subvention au titre du programme AGIR. L'intégration des deux nouvelles filiales Biovertis et Morphochem a eu un impact net négatif de 0,3 ME.

Au 30 juin 2018, la position financière nette du groupe s'élevait à +9,9 ME (+4,9 ME au 1er janvier 2018), soit une variation nette de +5,0 ME sur le semestre.

Emmanuel Petiot, Directeur général de Deinove, estime : Ce semestre a été marqué par la réussite de l'industrialisation du procédé développé exclusivement par Deinove et le lancement des premiers produits commerciaux, venant concrétiser plusieurs années de recherche. Nous avons également intégré à notre portefeuille une molécule antibiotique d'intérêt thérapeutique majeur et au développement avancé. Nous devenons un acteur visible du marché des antibiotiques innovants, qui représentent un enjeu sanitaire mondial. Enfin, nous avons renforcé nos fonds propres et accueilli au capital un nouvel investisseur de référence, TVM Capital, l'un des premiers acteurs européens du capital-risque biotech. Deinove a pris cette année une toute autre dimension. Nous allons poursuivre dans ce sens pour accélérer le développement de nos ingrédients actifs innovants et engager la Phase II de notre candidat-antibiotique DNV3837.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com