Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 16/06/2021 à 17h35 DBV Technologies -0,43% 10,525€

DBV Technologies : au 31 décembre dernier, la trésorerie et les équivalents de trésorerie s'élevaient à 196,4 M$

DBV Technologies : au 31 décembre dernier, la trésorerie et les équivalents de trésorerie s'élevaient à 196,4 M$
DBV Technologies : au 31 décembre dernier, la trésorerie et les équivalents de trésorerie s'élevaient à 196,4 M$
Crédit photo © DBV

(Boursier.com) — DBV Technologies S.A. annonce ses résultats financiers pour l'exercice clos le 31 décembre 2020. Les états financiers ont été audités par les commissaires aux comptes de la société et approuvés par le Conseil d'Administration le 11 mars 2021. Le rapport d'audit sera publié par les commissaires aux comptes de la société en mars 2021.
Au 31 décembre 2020, la trésorerie et les équivalents de trésorerie s'élevaient à 196,4 millions de dollars, contre 193,3 millions de dollars au 31 décembre 2019. En 2020, les flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles se sont élevés à (160,9) millions de dollars en IFRS et à (165,6) millions de dollars en U.S. GAAP et les flux de trésorerie liés aux activités d'investissement se sont élevés à (2,9) millions de dollars. Les flux de trésorerie liés aux activités de financement ont atteint 144,8 millions de dollars en IFRS et à 149,5 millions de dollars en U.S. GAAP, dont 150,0 millions de dollars reçus dans le cadre de l'offre publique réalisée au cours du premier trimestre 2020. Sur la base de ses hypothèses actuelles, DBV s'attend à ce que sa trésorerie au 31 décembre 2020 soutienne ses activités jusqu'au second semestre 2022.

Les produits opérationnels se sont élevés à 11,3 millions de dollars en 2020, contre 14,7 millions de dollars en 2019, soit une baisse de 23,3%. En 2020 comme en 2019, les produits opérationnels ont été principalement générés par le Crédit d'Impôt Recherche et par les produits reconnus par DBV dans le cadre de son accord de collaboration avec Nestlé Health Science.

Les charges opérationnelles pour l'exercice 2020 se sont élevées à 168,9 millions de dollars en IFRS et à 170,1 millions de dollars en U.S. GAAP, contre 185,1 millions de dollars en IFRS et 185,7 millions de dollars en U.S. GAAP pour l'exercice 2019. Hors coûts de restructuration présentés ci-après, les charges opérationnelles pour l'exercice 2020 se sont élevées à 145,9 millions de dollars en IFRS et à 146,6 millions de dollars en U.S. GAAP.
La diminution générale des charges opérationnelles, hors coûts de restructuration, résulte principalement des mesures de discipline budgétaire prises par DBV, en particulier de la baisse des dépenses de personnel, directement liée à la baisse de l'effectif moyen en lien avec la mise en oeuvre de son plan de restructuration global. En raison des effets de la pandémie de COVID-19, DBV a également connu une diminution de certaines dépenses, notamment des frais de congrès et de déplacements.

Les coûts de restructuration, liés au plan de restructuration de DBV annoncé le 26 juin 2020, se sont élevés à 23 millions de dollars en IFRS et 23,6 millions de dollars en U.S. GAAP pour l'exercice clos le 31 décembre 2020. Ces coûts comprennent les frais de personnel, les honoraires juridiques et de conseils liés à la restructuration, ainsi que les coûts de dépréciation des installations et des droits d'utilisation des actifs. DBV s'attend à ce que le plan de restructuration total, qui comprend d'importantes réductions d'effectifs que DBV prévoit de réaliser d'ici la fin du premier trimestre 2021, résulte en une équipe globale restante de 90 personnes.

En IFRS, la perte nette s'est élevée à (159,4) millions de dollars au 31 décembre 2020, contre (172,5) millions de dollars au 31 décembre 2019. La perte par action (basée sur le nombre moyen pondéré d'actions en circulation au cours de l'exercice) s'est élevée respectivement à (2,95) et (4,66) dollars au 31 décembre 2020 et 2019. En U.S. GAAP, la perte nette s'est élevée à (159,6) et (172,0) millions de dollars aux 31 décembre 2020 et 2019, respectivement. La perte par action s'est élevée respectivement à (2,95) dollars et (4,65) dollars aux 31 décembre 2020 et 2019.

"DBV a terminé l'année 2020 en bonne position pour faire avancer Viaskin Peanut vers une approbation potentielle aussi bien aux États-Unis que dans l'Union Européenne" a déclaré Daniel Tassé, Directeur Général de DBV Technologies. "Nous restons concentrés sur la réalisation de nos objectifs stratégiques en 2021 et au-delà, tout en continuant à travailler à l'amélioration de la vie des patients souffrant d'allergies alimentaires".

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités DBV Technologies

Plus d'actualités