Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 21/06/2021 à 11h53 Dassault Aviation -1,08% 1 010,00€

Dassault Aviation recule après les résultats

Dassault Aviation recule après les résultats
Dassault Aviation recule après les résultats
Crédit photo © Dassault Aviation

(Boursier.com) — Guère épargné par la crise actuelle, Dassault Aviation vient de dévoiler des résultats annuels en fort repli mais supérieurs aux attentes du marché. L'avionneur enregistre ainsi un bénéfice net ajusté 2020 de 396 millions d'euros, en baisse de 51%, pour un chiffre d'affaires de 5,489 MdsE contre 7,37 MdsE en 2019. Cette diminution, conforme à sa prévision, s'explique principalement par la baisse du nombre de livraisons de Rafale Export (13 vs 26 en 2019) et de Falcon (34 Falcon vs 40 en 2019). La marge nette s'établit ainsi à 7,2% contre 11,1% un an plus tôt. Ce recul s'explique principalement par la baisse du résultat opérationnel et la moindre contribution de Thales au résultat net.

Le résultat opérationnel ajusté ressort à 261 ME contre 765 ME en 2019, matérialisant une marge opérationnelle ajustée de 4,8% (vs 10,4% en 2019).

Carnet de commandes de 15,9 MdsE

Les prises de commandes s'élèvent à 3,463 MdsE à fin décembre contre 5,693 MdsE en 2019. La part des prises de commandes à l'Export est de 41%. Le carnet de commandes consolidé au 31 décembre atteint 15,9 MdsE.

Le management propose le versement d'un dividende de 103 millions d'euros (12,3 euros par action), et une distribution aux salariés de 85 millions d'euros, y compris forfait social, au titre de la participation et de l'intéressement.

Alors que "2021 sera une année encore profondément marquée par la pandémie et ses conséquences sanitaires et économiques", Dassault Aviation prévoit de livrer 25 Rafale et 25 Falcon. Le chiffre d'affaires sera en hausse.

L'action perd du terrain

Le titre recule de 3% à 918,5 euros après ces annonces. Oddo BHF évoque une fin d'année solide mais des objectifs mitigés. A ce stade, le broker maintient son opinion 'surperformance' et sa cible de 1.215 euros. La valorisation reste toujours aussi attractive. Hors anticipation de trésorerie nette corrigée des avances clients et participation dans Thales (post décote de 15%), le cours actuel, implique une valeur de 1,1 MddE pour l'activité sous-jacente de Dassault Aviation (ou 0,5 MdE sans décote). Au-delà de l'objectif de cours, des optionalités comme un nouveau contrat export Rafale, une reprise du cycle civil plus vigoureuse ou des économies conservées du plan de transformation peuvent offrir un upside supplémentaire de 31%, souligne le broker.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !