Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 01/12/2020 à 09h34 Danone -0,41% 53,640€

Danone : sous pression, la numéro deux du groupe serait sur le départ

Danone : sous pression, la numéro deux du groupe serait sur le départ
Danone : sous pression, la numéro deux du groupe serait sur le départ
Crédit photo © Société Danone

(Boursier.com) — La crise couverait-elle chez Danone ? La question mérite d'être posée alors que 'Challenges' affirme que Cécile Cabanis va quitter le géant de l'agroalimentaire... "La brillante directrice générale en charge des finances, de la technologie et des datas a décidé de prendre le large alors que le PDG s'apprête à remodeler en profondeur son groupe. L'organisation historique autour de quatre grands métiers (les produits laitiers frais et d'origine végétale, les eaux, la nutrition infantile et la nutrition médicale) devrait laisser la place à des filiales géographiques", affirme le magazine. Selon ce dernier, "des administrateurs considèrent que Faber (ndlr : le PDG) n'écoute pas. Cette rupture inattendue a donné lieu à une longue discussion lors du conseil d'administration de Danone, mercredi 14 octobre, qui va bien au-delà d'une querelle de direction". À suivre.

Oddo BHF affirme que si le départ de Cécile Cabanis était confirmé, cela pourrait être bien perçu par certains investisseurs qui appréciaient de moins en moins le style et ce même si le style est, selon le broker, bien moins important que le fond. Quid de l'efficacité d'un plan d'adaptation si la CFO a décidé de partir, 6 semaines après le départ surprise de Francisco Camacho, le responsable du 'Dairy & Plant based' ? Face à l'incertitude qui s'accroît, le courtier ramène sa cible de 57 à 50 euros avec une recommandation confirmée à alléger'.

La réaction négative du titre est compréhensible compte tenu de la faiblesse persistante des résultats et de la sous-performance de l'action, avec un départ potentiel du directeur financier, qui constituerait un autre "signe inquiétant", souligne de son côté Morgan Stanley.

Répondant à Reuters, une porte-parole du groupe a indiqué que l'entreprise travaille depuis plusieurs mois sur un plan d'adaptation au nouvel environnement, sans évoquer une éventuelle sortie de Cécile Cabanis: "Emmanuel Faber, Cécile Cabanis, le Comex et le Conseil d'administration travaillent, depuis juillet et après plusieurs mois d'observation, sur un plan d'adaptation de l'entreprise au nouvel environnement et aux nouveaux enjeux du secteur".

À contre-courant, le titre abandonne 3% à 53,6 euros sur la place parisienne, en dernière position du CAC40.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !