Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 22/09/2020 à 14h19 Danone -0,18% 55,380€

Danone : encore en berne

Danone : encore en berne
Danone : encore en berne
Crédit photo © Société Danone

(Boursier.com) — Danone recule encore de 0,6% à 61,70 euros ce mardi, alors que le broker Exane BNP Paribas a dégradé le dossier à 'neutre' avec un cours cible de 66 euros dans le viseur contre 72 euros précédemment. Le géant de l'agroalimentaire a profité de la tenue de son assemblée générale vendredi pour faire un point sur son activité. Après la Chine en début d'année, l'Europe et l'Amérique du Nord à partir de mars, de nouveaux pays ont vu leur situation sanitaire et économique se dégrader depuis le mois d'avril, notamment en Amérique Latine, en Indonésie et en Afrique, touchés par la fermeture des commerces de proximité et le confinement des consommateurs. En Europe et en Amérique du Nord, l'activité est en ralentissement compte tenu du déstockage des achats de précaution observés à la fin du premier trimestre, notamment en Nutrition Spécialisée, et du plein effet sur le deuxième trimestre de la fermeture des circuits hors domicile où les ventes sont en repli d'environ -50% auxquels est particulièrement exposé le pôle des Eaux. Les ventes des Eaux sont par conséquent attendues en baisse de l'ordre de -30% au niveau global au deuxième trimestre...

Les coûts directs additionnels pour maintenir la continuité de l'activité, estimés à environ 100 millions d'euros au premier semestre (coûts sanitaires, industriels et logistiques directement liés au covid-19), auront un impact sur la marge opérationnelle courante du premier semestre, souligne Danone. Les actions de préservation de la trésorerie se poursuivent et les deux émissions obligataires de 800 millions d'euros chacune réalisées au premier semestre à de très bonnes conditions ont permis de renforcer encore le bilan et la position de liquidité de Danone.
En outre, le groupe a répété que ses perspectives à moyen et long terme restaient solides, alors que le contexte sanitaire de la pandémie du coronavirus vient conforter la pertinence de ses choix stratégiques autour de catégories tournées vers la santé, de modèles alimentaires locaux, et de la promotion de pratiques agricoles régénératrices...

Parmi les autres avis de brokers, UBS a dégradé la valeur d''achat' à 'vendre' en fixant son objectif à 58 euros, alors que Bank of America a abaissé sa recommandation à 'neutre' avec un cours de 65 euros dans le viseur.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !