Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 13/07/2020 à 17h35 Danone +1,32% 61,440€
  • BN - FR0000120644
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Danone : croissance des ventes de 3,7% en données comparables au T1

Danone : croissance des ventes de 3,7% en données comparables au T1
Danone : croissance des ventes de 3,7% en données comparables au T1
Crédit photo © Société Danone

(Boursier.com) — Danone publie un chiffre d'affaires consolidé du 1er trimestre de 6.242 millions d'euros, en hausse de +1,7% en données publiées. La croissance des ventes est de +3,7% en données comparables, intégrant des effets de stockage en mars en Europe et en Amérique du Nord.

Le groupe confirme malgré tout le retrait de ses objectifs pour l'année 2020 compte tenu du manque de visibilité lié au COVID-19 "tout en restant confiant grâce à la force de ses marques, la résilience de sa chaîne de valeur, et la solidité de son bilan".

Emmanuel Faber, Président-Directeur Général du groupe explique : "Le premier trimestre de l'année 2020 restera longtemps dans les mémoires comme celui du démarrage d'une pandémie sans précédent, qui pourrait changer durablement notre manière de vivre et de travailler. Afin d'en limiter les impacts sur la santé des populations, les gouvernements ont adopté des mesures de confinement conduisant à des arrêts temporaires par vague à la fois de l'offre et la demande, modifiant ainsi les équations économiques. Dans ce contexte, nous nous sommes efforcés de maintenir la continuité de notre activité en nous assurant de la sécurité de nos salariés, en protégeant leur santé et en garantissant leurs revenus. Compte tenu des effets immédiats et significatifs de changements dans la demande, nos ventes trimestrielles ont enregistré une croissance de +3,7% en données comparables, supérieure à nos attentes, avec des phénomènes de stockage en Europe et en Amérique du Nord en mars qui ont compensé la baisse de l'activité en Chine, et une bonne performance de certaines de nos catégories qui a permis de contrebalancer la baisse d'activité sur d'autres.
Les conditions de demande et d'offre de nos produits seront au deuxième trimestre largement et profondément touchées par les mesures de confinement à l'échelle mondiale. Au-delà des phénomènes de stockage observés en mars, nous ne sommes pas aujourd'hui en mesure de prévoir la manière dont ces mesures affecteront l'offre et la demande sur nos marchés. Elles varieront en effet significativement en fonction des habitudes de consommations, des modes de vie et des revenus des populations, dans un contexte de grande diversité également dans les stratégies gouvernementales de gestion et de sortie de confinements adoptées sur le plan local et national, et de taux de réussite encore inconnu de ces stratégies.
Les conditions mondiales de demande et d'offre seront par conséquent exceptionnellement volatiles et imprévisibles, comme le sera l'étendue des actions que nous pourrons être amenés à apporter en réponse, avec des impacts directs sur nos ventes et sur nos coûts. Aussi, notre Conseil d'administration a-t-il décidé de retirer les objectifs financiers qui avaient été fixés pour l'année 2020, tandis que nous préserverons, par une gestion adaptée, notre niveau élevé de trésorerie pour nous permettre de faire face à la situation.
Dans ce contexte notre priorité à court terme sera d'assurer à nos salariés un environnement de travail sûr et de faire en sorte que nos marques répondent aux besoins des populations au-delà de ce qui est attendu d'elles en temps normal. Je me réjouis que nous ayons pu, dès les premiers moments de cette crise, ouvrir des facilités de trésorerie à hauteur de 300 millions d'euros pour nos partenaires très petites et petites entreprises alors que le besoin s'en ressent déjà. A cet égard, je voudrais remercier nos actionnaires qui avaient quasi-unaniment approuvé lors de l'Assemblée Générale d'avril 2009 la création du Fonds Danone pour l'Ecosystème qui a permis et qui continuera de soutenir l'emploi dans notre écosystème tout au long de cette crise. Nous sommes convaincus que plus que jamais la réussite d'une entreprise repose sur la force de son écosystème.
Un sentiment fort nous unit : jamais le cadre des actions que nous menons pour One Planet. One Health. n'a été aussi pertinent, nécessaire et plein de sens qu'aujourd'hui. Dans ces circonstances inédites, il éclaire l'engagement quotidien des équipes de Danone auprès de nos éleveurs et fournisseurs, clients et consommateurs, professionnels de santé et patients, mais aussi de nos partenaires, des gouvernements, et des autorités sanitaires.
Je suis fier et reconnaissant pour ce que nos équipes accomplissent chaque jour partout dans le monde, afin de remplir notre mission et susciter la préférence pour nos marques dans leurs communautés. Je suis convaincu que c'est le meilleur moyen pour Danone de démontrer sa résilience tout au long de cette crise et de continuer à créer et partager de la valeur durable."

Perspectives et objectifs 2020

Depuis les dernières perspectives pour l'année 2020 partagées par l'entreprise à la fin du mois de février, les mesures politiques et les initiatives prises pour limiter la transmission du COVID-19 se sont multipliées et près de la moitié de la population mondiale vit aujourd'hui en confinement.
Compte tenu de la dimension mondiale de l'épidémie de COVID-19, et des incertitudes liées à sa gravité, à sa durée et à la multitude de ses impacts, à la hausse et à la baisse, à travers ses différents marchés, Danone n'est pas en mesure d'évaluer précisément son impact sur sa performances financière en 2020, au-delà des phénomènes de stockage observés au mois de mars en Europe et en Amérique du Nord. Il est très probable que cet impact variera significativement en fonction des habitudes de consommation et des modes de vie, et des modalités de mise en oeuvre et de sortie de confinement par les différentes autorités gouvernementales.

L'absence de consensus à date sur la manière dont l'épidémie se développera et quand elle se terminera, sur ses conséquences macroéconomiques de moyen-terme et son impact sur les habitudes et le pouvoir d'achat des populations, rend également plus difficile tout exercice d'élaboration de perspectives.
"Ces éléments, auxquels s'ajoutent les grandes fluctuations monétaires observées dernièrement, nous conduisent à retirer nos objectifs pour l'année 2020 en matière de croissance du BNPA courant, de croissance du chiffre d'affaires en données comparables et de marge opérationnelle courante.
Nous anticipons que pour le reste de l'année les conditions mondiales d'offre et de demande continueront d'être exceptionnellement volatiles et imprévisibles, avec un impact probable sur notre base de coût des actions prises pour protéger la santé de nos salariés et maintenir la continuité de notre activité et la distribution de nos produits, qui se traduiront par des coûts sanitaires, industriels, et logistiques additionnels" poursuit la direction.

Objectifs de long-terme et priorités stratégiques

"En février dernier, à l'occasion de ses résultats annuels, Danone a annoncé son plan afin d'accélérer l'action de ses marques pour le climat et renforcer son modèle de croissance.
Cette priorité s'est traduite par un plan d'investissements accéléré pour le climat d'environ 2 milliards d'euros cumulés sur la période 2020-2022 dans les marques, le climat et l'agriculture, les emballages et la transformation digitale, avec l'ambition de développer le modèle d'entreprise le plus attractif de son industrie, renforcer la reconnaissance des consommateurs envers les marques pour leurs actions en faveur du climat, et créer ainsi un cercle vertueux au service d'une croissance supérieure et d'une création de valeur plus forte et plus rapide.
Nous sommes convaincus que, dans le "monde d'après" le COVID-19, tous ces éléments auront encore plus d'importance pour nos clients et nos consommateurs. Nous restons par conséquent engagés dans la poursuite de ce plan bien que le calendrier de mise en oeuvre de certaines initiatives pourrait être décalé du fait de l'apparition récente du COVID-19.
Nous restons confiants dans notre ambition d'atteindre nos objectifs 2030, en matière d'accélération de la croissance du chiffre d'affaires, de maximisation d'efficacité et d'allocation disciplinée du capital".

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !