»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/07/2018 à 17h35 Danone +0,37% 65,820€

Danone a perdu plus de la moitié du marché du lait au Maroc

Danone a perdu plus de la moitié du marché du lait au Maroc
Danone a perdu plus de la moitié du marché du lait au Maroc
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Danone, le géant français des produits frais, a perdu plus de la moitié de sa part de marché dans le lait frais au Maroc, où le groupe fait face à un boycott lancé le 20 avril dans le cadre d'une campagne contre la vie chère.
Le PDG du groupe, Emmanuel Faber, était en déplacement mardi à Casablanca, où il a fait le point sur cette crise, et a assuré que Danone restera au Maroc, même si sa filiale locale Centrale Danone a été durement frappée par ce boycott.

Pas de dividende versé par la filiale marocaine

"Centrale Danone ne quittera jamais le Maroc", a ainsi assuré Emmanuel Faber lors d'une conférence de presse. Mais il faudra des mois pour gérer les retombées du boycott et retrouver la confiance du consommateur, a-t-il ajouté, en précisant que Centrale Danone (contrôlée à près de 100% par Danone) avait renoncé à verser un dividende cette année.

Des activistes ont appelé le 20 avril dernier au boycott de grands fournisseurs de lait, d'eau minérale et d'essence au Maroc pour protester contre des prix jugés trop élevés. Outre Centrale Danone, cette campagne anonyme a pris pour cibles les stations-service Afriquia et la marque d'eau minérale Sidi Ali.

Perte de 13,5 ME attendue au 1er semestre au Maroc

Centrale Danone a indiqué en juin s'attendre à une perte de 150 millions de dirhams (13,5 millions d'euros) au premier semestre 2018 à la suite de cette crise, contre un bénéfice de 56 millions de dirhams un an plus tôt (environ 5 ME).

Dès le 15 juin, le courtier Bryan Garnier avait révisé en baisse ses projections sur Danone en raison du boycott au Maroc. De son côté, le gouvernement marocain a appelé à la fin du boycott, craignant qu'il porte atteinte aux investissements étrangers et pèse sur le secteur laitier local.

La Russie accuse Danone de violer ses règles sanitaires

Par ailleurs, la semaine dernière, le groupe Danone a été mis en cause en Russie par les autorités sanitaires, qui ont reproché au groupe de ne pas respecter les règles sanitaires dans une de ses usines russes de produits laitiers. Le groupe français a rejeté ces accusations.

Les autorités sanitaires russes ont annoncé avoir détecté des "violations systématiques des normes sanitaires pouvant représenter une menace sur la santé des consommateurs" dans une usine de Danone dans la région de Moscou.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com