»
»
»
»
Consultation
Cotation du 21/02/2019 à 17h11 Damartex -1,16% 17,000€
  • ALDAR - FR0000185423
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Damartex s'attend à clôturer son premier semestre avec une perte d'exploitation

Damartex s'attend à clôturer son premier semestre avec une perte d'exploitation
Damartex s'attend à clôturer son premier semestre avec une perte d'exploitation
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le premier semestre de l'exercice 2018/2019 de Damartex s'est clôturé sur un chiffre d'affaires en décroissance de -5,7% à 384,9 ME, (-5,8% à taux de change constants). Dans un environnement politique et social très dégradé sur ses principaux marchés (France et Angleterre) pesant lourdement sur la consommation, le Groupe a connu une baisse sensible de son chiffre d'affaires, accentuée par une météo particulièrement défavorable au premier trimestre.

Par ailleurs, et sans lien avec ce contexte, le Groupe a décidé de mettre fin aux activités de l'enseigne Vivadia dont les perspectives ne correspondaient plus aux attentes et ce malgré un plan d'actions volontariste.

Le chiffre d'affaires de l'activité "Textile" s'élève ainsi à 296,6 ME au premier semestre, en décroissance de -7,5% à taux de change réels (-7,6% à taux de change constants). Au deuxième trimestre, l'activité ressort en baisse de -5,4% à 179,1 ME.

Sur le semestre, l'enseigne Damart connait un repli marqué de -5,7%, dû notamment aux impacts du mouvement des "gilets jaunes" en France et à l'incertitude persistante du "Brexit" en Angleterre. A l'inverse, l'enseigne a su rebondir au deuxième trimestre en Belgique (+4,8%) dans un environnement également dégradé.

Par ailleurs, l'enseigne Xandres continue de se développer en affichant une croissance soutenue de +6,1% sur le semestre, notamment grâce à une progression significative de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre (+21,7%).

Enfin, l'enseigne Afibel continue de voir ses ventes fortement reculer de -16,6% sur ce semestre. Pour rappel, le Groupe a annoncé lors de ses derniers résultats travailler à une refonte de son business model pour prendre le contrepied de cette tendance.

Avec un chiffre d'affaires de 88,2 ME pour le semestre, l'activité "Home & Lifestyle" est en hausse de +0,8% à taux de change réels (+0,7% à taux de change constants). Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires de l'activité s'élève à 52 ME, soit une hausse de +0,8% à taux de change réels (+0,7% à taux de change constants).
Sur le semestre, la croissance est notamment portée par Coopers of Stortford, qui retrouve une dynamique positive et croit de +3,3% (+3% à taux de change constants), grâce aux efforts entrepris sur l'offre et le plan commercial, et ce malgré un contexte britannique difficile. Il est à noter par ailleurs que Sedagyl affiche une croissance du même ordre à +3,7%.

Les enseignes 3Pagen et Vitrine Magique ressortent en légère progression à +0,5%, soutenues par l'activité de Vitrine Magique dont les actions de transformations ont porté leur fruit (+2,7%).

La persistance de contextes politiques dégradés en France et en Angleterre continue de peser sur les performances du Groupe comme l'illustre la baisse brutale du chiffre d'affaires du Groupe au mois de décembre.

Dans ces conditions, le Groupe s'attend ainsi à clôturer son premier semestre avec une perte d'exploitation.
Pour faire face à cet environnement difficile, le Groupe va renforcer la maîtrise de ses coûts tout en maintenant son niveau d'investissements stratégiques pour continuer à développer sa résilience et faire évoluer son business model.

Prochain rendez-vous : Publication des résultats semestriels le 7 mars 2019.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com