»
»
»
»
Consultation
Cotation du 21/10/2019 à 13h32 Cybergun -11,73% 0,015€
  • ALCYB - FR0013204351
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Cybergun : en perte annuelle de 9,4 ME

Cybergun : en perte annuelle de 9,4 ME
Cybergun : en perte annuelle de 9,4 ME
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires du groupe Cybergun pour l'exercice 2018 s'établit à 28,2 ME (32 ME pour l'exercice précédent), dans un contexte de contraction du marché historique de l'AirSoft en France et de montée en puissance progressive de l'activité Militaire. Les marges de manoeuvre financière restreintes de la société au 1er semestre ont également réduit sa capacité à saisir toutes les opportunités de marché, notamment en raison d'un niveau de stock limité.

La zone Etats-Unis a généré un chiffre d'affaires de 13 ME (-8%) et une marge brute de 3 ME (-18%) à fin mars 2019. La France a généré un chiffre d'affaires de 12,5 ME, en repli de -15%, mais une marge brute de 4,5 ME, en hausse de +5% à fin mars 2019. Dans le Reste du Monde, Cybergun a réalisé un chiffre d'affaires de 2,8 ME sur l'exercice (3,1 ME un an plus tôt).

La marge brute de l'exercice 2018 ressort à 7,9 ME, soit 27,9% du chiffre d'affaires. Ce taux, en amélioration de plus d'1 point en 1 an, traduit notamment l'impact bénéfique du déploiement sur le segment Militaire, structurellement mieux margé.

Le résultat opérationnel courant de l'exercice 2018 est de -2,8 ME (-1,8 ME pour l'exercice 2017). Le retour à l'équilibre hors de France a été masqué par le manque de volume sur le marché domestique qui ne permet pas aujourd'hui d'absorber une structure de coûts désormais stabilisée. La société a notamment réduit de 12% sa masse salariale et stabilisé ses charges externes. Le retour à la profitabilité opérationnelle passera par la croissance des volumes attendue dès cette année.

Le résultat opérationnel ressort à -8,6 ME. Le résultat net de l'exercice s'améliore de +19%, et s'établit à -9,4 ME.

Situation financière

Grâce aux levées de fonds réalisées au cours de l'exercice, Cybergun dispose au 31 mars 2019 de fonds propres positifs et d'une trésorerie de 3 ME. L'endettement financier reste élevé, à 13 ME. Il intègre 1,7 ME d'obligations à convertir (OCA) et 9 ME d'obligations in fine à échéance 2020.

Afin de retrouver un accès aux crédits bancaires et résoudre durablement la question de son financement, Cybergun a annoncé, le 1er juillet dernier, sa volonté de renégocier les termes de cette dette obligataire et convoquera, à cet effet, une Assemblée générale des porteurs à la rentrée.

Par ailleurs, l'actionnaire de référence Restarted Investment s'est engagé auprès du Groupe à couvrir, le cas échéant, les besoins de trésorerie courants sur les 12 prochains mois à l'exception de la part relative au paiement des coupons de l'emprunt obligataire faisant à la
date de publication des résultats annuels l'objet d'une renégociation.

Perspectives

La société étudie la possibilité de procéder à une réévaluation de ses licences et marques qui, selon l'appréciation du management, ne sont pas valorisés selon leur véritable réalité économique.

Les résultats 2018 témoignent de l'amélioration structurelle de la marge brute et de la maîtrise des coûts opérationnels dans un modèle d'externalisation croissante des fonctions annexes (logistique notamment). Sur cette base assainie, le Groupe compte renouer avec la croissance pour s'inscrire dans une dynamique d'amélioration progressive de ses résultats, estime la direction de Cybergun.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com