»
»
»
»
Consultation
Cotation du 16/07/2019 à 17h35 Cybergun -2,83% 0,116€
  • ALCYB - FR0013204351
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Cybergun à balles réelles, s'enflamme de 90%

Cybergun à balles réelles, s'enflamme de 90%
Cybergun à balles réelles, s'enflamme de 90%

(Boursier.com) — Cybergun s'envole littéralement de 90,2% en clôture à 0,894 euro ce lundi soir, dans un volume représentant... 12,5% du tour de table. Le groupe s'est vu octroyer l'autorisation de fabrication, de commerce et d'intermédiation d'armes, d'éléments d'armes et de munitions de catégorie B par le Ministère français de l'Intérieur. "Après plus d'un an de travail dans l'ombre et de façon confidentielle de la division militaire, dirigée par le général (2S) Emmanuel Maurin, associée avec tous les autres services du groupe, Cybergun vient ainsi d'obtenir le dernier élément manquant pour finaliser son partenariat avec un célèbre manufacturier d'armes. Cette autorisation lui permettrait ainsi de fabriquer, stocker et distribuer le produit en question", commente fièrement Cybergun.

Pour mémoire, la cellule R&D de Cybergun s'est vu confier, en 2017, la création d'un nouveau système inédit sur le marché intégrant les technologies maîtrisées par Cybergun et les innovations principales du groupe. Ce développement, dont la seconde phase a été finalisée au cours du 1er semestre 2018, est financé intégralement par le partenaire. Les partenaires travaillent à la finalisation d'un contrat-cadre pour la fabrication de ce produit de plusieurs millions d'euros par an sur une durée d'environ 10 ans. Grâce à cette autorisation du Ministère de l'Intérieur, Cybergun sera donc en mesure d'entrer en production une fois l'accord finalisé. En parallèle, Cybergun est en négociation en vue d'une prise de participation dans une société qui lui permettrait de développer des capacités de production en France pour ce marché ainsi que pour faire fabriquer ou assembler en France les répliques militaires. Cette prise de participation à fait l'objet d'une lettre d'intention en cours d'étude par la cible.

Hugo Brugière, Vice-Président et Directeur général de Cybergun, conclut : "Cette autorisation, difficile à obtenir, est le fruit d'un travail confidentiel de plusieurs mois, mené de main de maître par notre division militaire et le département Recherche et Développement du groupe. Non seulement, il nous permet de continuer à avancer avec notre partenaire, fabricant mondial d'armes à feu, mais il nous ouvre également de nouveaux débouchés tels que l'intermédiation en France, domaine où l'excellence de notre réseau n'est plus à démontrer. Au-delà de cela, nous avons désormais la possibilité d'avancer sur notre prise de participation d'une unité de production en France pour notre département militaire".

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com