Cotation du 17/09/2021 à 13h57 CS Group (ex-CS - Communication et Systemes) -0,41% 4,900€

CS Group : sur les 5 euros

CS Group : sur les 5 euros
CS Group : sur les 5 euros
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Conformément aux objectifs du Plan Vision 2024 présentés à la dernière Assemblée Générale du groupe, CS Group poursuit son plan de transformation pour booster sa croissance et sa rentabilité. Première étape de ce plan, le premier semestre 2021 a confirmé la capacité du groupe à rétablir la croissance de l'ensemble de ses activités stratégiques. Les prises de commandes progressent de 50% par rapport au 1er semestre 2020, pour s'établir à 122,3 ME, soit un niveau équivalent à celui du 1er semestre 2019. Le chiffre d'affaires croît également significativement à 115 ME soit 12% d'augmentation par rapport au 1er semestre 2020 et 9% par rapport au 1er semestre 2019.

Simultanément, le groupe a engagé un plan d'amélioration de sa rentabilité opérationnelle qui progresse légèrement au cours du premier semestre 2020, à 1,4% du chiffre d'affaires (0,2% du CA en S1 2020) même si elle reste encore affectée par le niveau de rentabilité de l'activité cybersécurité, en cours de reengineering, et par la reprise en main de certains projets historiques défense.
Le résultat opérationnel ressort à -1 ME (-3,4 ME en S1 2020) et tient compte notamment des coûts de restructuration et de transformation (1,6 ME). Après prise en compte du résultat financier de -1,6 ME (-2,3 ME en S1 2020), le résultat net ressort à -3,2 ME. A fin juin 2021, les capitaux propres s'établissent à 61,2 ME (63,9 ME à fin décembre 2020).

Le Free Cash-Flow (-10,6 ME) a été impacté par une variation défavorable du BFR compte tenu notamment du remboursement budgété des dettes sociales Covid 19 et d'un effet saisonnier qui devrait être réduit au cours du second semestre 2021.
L'endettement économique au 30 juin 2021, après prise en compte du factor déconsolidant (3,9 ME) et des créances non financées de CIR et CICE (15,4 ME), reste faible à 2,4 ME.
La trésorerie nette est solide. Elle s'élevait au 30 juin 2021 à 58,8 ME contre 76,4 ME au 31 décembre 2020 et 36,8 ME au 30 juin 2020. Les Prêts Garantis par l'Etat d'un montant global de 31 ME ont été renégociés avec des échéances d'amortissement annuelles de 2023 à 2026.

Au cours du premier semestre, les prises de commandes ont progressé de 50% et le chiffre d'affaires croît de 7,8% ; le carnet est ainsi consolidé à 24 mois de CA.
Ce lundi, le titre remonte sur les 5 euros, en hausse de 0,8%. "La faible rentabilité S1 était globalement attendue et, suite à la réunion de présentation de ce matin, nous devrions a priori peu modifier notre scénario" commente Portzamparc qui reste à l'achat sur le dossier en visant un cours de 5,80 euros.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !