»
»
»
»
Consultation
Cotation du 17/08/2018 à 17h03 CRCAM ILLE ET VILAINE +0,25% 102,260€
  • CIV - FR0000045213
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine : 1er semestre marqué par des performances solides

Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine : 1er semestre marqué par des performances solides
Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine : 1er semestre marqué par des performances solides
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le Conseil d`Administration a arrêté lors de sa séance du 27 juillet 2018 les comptes du Crédit Agricole d`Ille-et-Vilaine au 30 juin 2018 (ayant fait l'objet d'une revue limitée par les Commissaires aux comptes). A fin juin 2018, la Caisse régionale compte près de 500.000 clients, dont près de 230.000 sont sociétaires (+5% sur un an), témoignant de la pertinence de son modèle mutualiste, proche du territoire et de ses acteurs. Sur le premier semestre 2018, les nouveaux financements à moyen et long terme du Crédit Agricole Ille-et-Vilaine pour les projets du territoire auront représenté un total de 1.079 ME d'euros dont 629 ME sur l'habitat. Ainsi, l'encours de crédits poursuit sa croissance et atteint 10,1 MdsE à fin juin 2018.

Au 30 juin 2018, l'encours de collecte globale s'élève à 13,3 MdsE. La collecte d'épargne conservée dans le bilan de la Caisse régionale atteint, quant à elle 8,2 MdsE, en hausse de 6,2% sur 1 an, avec une progression sur tous les compartiments (dépôts à vue, livrets et épargne logement).

La Caisse régionale poursuit également sa belle dynamique sur l`assurance-vie, dans un contexte de marché moins porteur, avec +6% d'encours par rapport au 30 juin 2017.
Cette dynamique commerciale se retrouve dans le domaine des produits et services. Ainsi, le portefeuille d'assurances des biens et des personnes progresse de +6,2% sur un an avec la réalisation de plus de 22.000 nouveaux contrats.

Le Produit Net Bancaire de la Caisse régionale s'établit à 147,7 ME en hausse de 3% par rapport au 30 juin 2017.
La marge d'intermédiation est en hausse grâce à une activité toujours soutenue sur les crédits et aux efforts réalisés les années passées sur la restructuration de la dette de la Caisse régionale. Les commissions progressent également de 4,2%, portées notamment par le dynamisme commercial sur l`assurance vie. Enfin, la marge sur portefeuille profite d`une hausse des dividendes perçus.

Dans le même temps, les charges progressent de 2,8%. Cette hausse est supérieure à la progression économique du fait d'un effet de base 2017 faible. Le revenu brut d'exploitation est en hausse de 3,3% par rapport à juin 2017 à 66,8 ME.
Le coût du risque est en baisse à 5,4 ME, contre 6,8 ME au 30 juin 2018. Au 30 juin 2018, le taux de CDL s'établit à 2,16% et le taux de couverture de ces créances est de 60,87%.
Enfin, la charge fiscale progresse de 4,6% par rapport à 2017 à 10,7 ME.

Le résultat net social est donc en hausse de 12,9% par rapport à juin 2017 à 48 ME.

En base consolidée (IFRS)

Le produit net bancaire recule de 4,7% par rapport à 2017 à 142,1 ME. Les charges d'exploitation ressortent à 79,2 ME et le résultat brut d'exploitation à 59,2 ME.
Après intégration du coût du risque et de la charge fiscale, le résultat net consolidé est de 44,5 ME en recul de 9,1%.
L'écart entre le résultat social (48 ME) et le résultat consolidé (44,5 ME) s'explique en partie par la prise en compte de la valorisation des plus et moins-values latentes en IFRS et par les traitements comptables des indemnités de remboursements anticipés (payées par la Caisse régionale suite à la restructuration de sa dette) qui font l'objet d`un étalement en IFRS.

Une structure financière solide

Au 31 mars 2018, le niveau de fonds propres prudentiels représente 890,9 ME et la Caisse régionale affiche un ratio phasé (transitoire CRD III / CRD IV) de 17,74 % contre 17,54% au 31 décembre 2017.
La Caisse régionale bénéficie d'une PRS (Position Ressource Stable) de 405 ME au 30 juin 2018.
Les capitaux propres consolidés s'élèvent à 1,8 MdE, en hausse de 0,2 MdE liée notamment à l'application de IFRS9, et représentent 13,9% du bilan dont le total s`élève au 30 juin 2018 à 12,9 MdsE. Les dettes envers la clientèle, constitutives des dépôts à vue et à terme, représentent 21,8% du bilan, tandis que celles envers les établissements de crédits, essentiellement vis-à-vis de Crédit Agricole S.A., au regard des règles de refinancement interne au Groupe, représentent 60,6%.

Perspectives

En 2018, le Crédit Agricole d'Ille-et-Vilaine réaffirme son ancrage territorial en participant aux projets des acteurs du département et en accompagnant quotidiennement ses clients. Parallèlement, la Caisse régionale poursuit la mise en oeuvre de son projet d'entreprise co-construit avec les salariés et les administrateurs de l'établissement mutualiste contribuant ainsi à la réalisation de son ambition à horizon 2020 : améliorer la qualité de vie des Bretilliens.
C'est dans ce cadre qu'elle a d'ailleurs décidé d'investir dans les cinq filières économiques identifiées comme stratégiques pour le développement économique de son territoire : agriculture et agroalimentaire, logement et économie de l'environnement, santé et prévention, mer et tourisme et enfin, économie du numérique...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités CRCAM ILLE ET VILAINE

Plus d'actualités

Partenaires de Boursier.com