Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 30/05/2018 Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain 0,00% 201,000€
  • CHAU - FR0000052896
  •   SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

CPCU : 31,5 ME de bénéfices nets au 1er semestre 2017

CPCU : 31,5 ME de bénéfices nets au 1er semestre 2017
CPCU : 31,5 ME de bénéfices nets au 1er semestre 2017
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Au 1er semestre 2017, Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain (CPCU) réalise un chiffre d'affaires consolidé en baisse de -7%, à 254 millions d'euros (273 ME en 2016).

Le résultat avant amortissement, résultat financier et impôt (Ebitda) est de 70 ME (61 ME en 2016). Le résultat financier est stable à -3,6 ME. Le résultat net augmente de 26,7 ME en 2016 à 31,5 ME en 2017. En dehors des éléments exceptionnels, les résultats au 30 juin 2017 sont comparables à ceux du 30 juin 2016.

Avec le choix d'avenir du réseau de chaleur en faveur de la transition énergétique, des investissements massifs ont été réalisés pour assurer le verdissement du réseau de chaleur, la protection de l'air et la mise aux nouvelles normes de certains équipements. Ces investissements ont conduit à un pic d'endettement fin 2016.

Les dettes financières s'élèvent à 226 ME à fin juin 2017 (dont 183 ME en passif non courant à fin juin 2017 et 192 ME en passif non courant à fin décembre 2016), à un niveau similaire à celui de juin 2016. Ainsi, l'endettement reste élevé à un niveau similaire de l'année de 2016, année où l'endettement avait atteint un pic à un montant deux fois plus important qu'il y a 3 ans.

Le non versement de dividende, acté par l'Assemblée Générale du 22 juin 2017 à titre purement exceptionnel et pour la seule année 2017 (au titre des résultats de 2016), a permis de maintenir un niveau d'endettement similaire à celui de 2016 en dépit des travaux du plan quadriennal 2014/2017 de fiabilisation du réseau de retour d'eau, travaux qui devraient permettre une hausse d'environ 10 % du taux de retour d'eau en centrales. La rentabilité des investissements réalisés est attendue fin 2017 à un niveau proche de 2016 et inférieur au coût moyen pondéré du capital.

CPCU a confirmé la prolongation du gel des tarifs sur la distribution de chaleur dans Paris jusqu'à fin 2019.

©2017-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !