Cotation du 23/07/2021 à 15h18 Covivio Hotels (ex Fonciere des Murs) -0,31% 16,250€
  • COVH - FR0000060303
  • SRD
  •   PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Covivio Hotels : premiers signes de reprise à partir du mois de mai

Covivio Hotels : premiers signes de reprise à partir du mois de mai
Covivio Hotels : premiers signes de reprise à partir du mois de mai
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L 'industrie hôtelière est restée impactée sur le 1er semestre 2021 par la crise sanitaire qui touche l'Europe et par les différentes mesures de restrictions administratives mises en place. Toutefois, des disparités existent selon les pays. En Allemagne et au Royaume-Uni (respectivement 24% et 13% du patrimoine), des fermetures administratives longues et particulièrement strictes ont engendré pour Covivio Hotels une baisse de RevPar de respectivement 71% et 58% par rapport à 2020. La France (33% du patrimoine), où la demande domestique reste forte, a bénéficié de mesures moins restrictives, ce qui explique une baisse de RevPar moindre, à -30%.

Suite à la montée en puissance des campagnes de vaccination, les différents pays ont progressivement, à partir du mois de mai, levé les différentes restrictions administratives. Ce fut d'abord le cas au Royaume-Uni, qui bénéficie depuis d'une reprise soutenue de son activité, puis en France à la mi-mai, et enfin en Allemagne fin juin. Sur le mois de juin, on observe sur le marché des taux d'occupation de l'ordre de 54% au Royaume-Uni, 40% en France et 30% en Allemagne, les régions performant généralement mieux que les capitales. L'été 2021 devrait, comme en 2020, bénéficier du besoin et de la volonté de voyager, qui se manifestent dès que les restrictions s'assouplissent, avec des taux d'occupation en forte progression.

Dans ce contexte, Covivio Hotels, partenaire long terme des principaux opérateurs hôteliers, a oeuvré pour la mise en place de solutions leur permettant de traverser la crise. De nouveaux accords, conclus avec 4 locataires (NH Hotels, Barcelo, Meininger et Melia Hotels International) représentant 27% du patrimoine en bail, ont permis d'alléger leurs difficultés et de préserver leur trésorerie, via des mesures d'accompagnement ou des facilités de paiement. Sur le premier semestre, le taux de collecte des loyers s'établit à 85% (69% y compris franchise et différés de paiement accordés).

Renforcement du bilan

En juin, Covivio Hotels a réalisé avec succès une augmentation de capital en numéraire avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires, d'un montant de 250 ME. Cette opération a permis de rembourser des dettes à échéances 2022/2023 et d'améliorer le ratio d'endettement (LTV) de près
de 400 bps. La dette nette de Covivio Hotels s'établit à 2.451 ME, contre 2.690 ME à fin décembre 2020.

Compte tenu de son niveau, dans un contexte sanitaire dégradé, la société n'anticipe pas de rupture du covenant sur l'année 2021 qui nécessiterait l'obtention d'un nouveau waiver.
La maturité moyenne de la dette de Covivio Hotels est de 4,5 ans, sans échéances majeures pour les 12 mois à venir, et en légère hausse par rapport à fin 2020 (+0,1 an).
Covivio Hotels dispose, à fin juin 2021, d'une liquidité et de lignes de crédits non tirées, d'un montant de 253 ME.

Grâce au soutien de ses actionnaires, Covivio Hotels ressort de cette crise majeure avec un bilan solide lui permettant d'envisager sereinement la poursuite de son développement.

La valorisation du patrimoine se stabilise

À fin juin 2021, Covivio Hotels détenait un patrimoine hôtelier unique en Europe, d'une valeur de 5.805 ME (6.492 ME à 100 %). Ce patrimoine stratégique est caractérisé par :
- des emplacements de qualité : la note moyenne des hôtels attribué par les clients sur Booking.com s'élève à 8.8 / 10
- un portefeuille diversifié, en termes de pays (12 pays et aucun ne représentant plus de 33% du total du portefeuille) et de segment (69% d'hôtels économiques et moyenne gamme et 31% d'hôtels haut de gamme).
- des baux long terme avec les principaux opérateurs hôteliers : 16 opérateurs hôteliers avec une durée résiduelle des baux de 13,9 ans en moyenne.

La valeur du patrimoine est en baisse de 1% sur 6 mois à périmètre constant : l'ensemble du patrimoine voit ses valorisations stables à l'exception du Royaume-Uni, composé essentiellement d'actifs haut de gamme, pour lequel l'expert a revu les hypothèses de reprise et le taux d'actualisation.

Indicateurs financiers à fin juin 2021

L'ANR EPRA NRV s'élève à 3.777 ME, en hausse de +5,5% sur six mois. La baisse par action de - 5,6% sur 6 mois, à 25,5 euros/action, tient compte de l'augmentation de capital réalisée en juin à un prix de 16 euros.
L'ANR EPRA NTA s'établit à 3.384 ME et 22,8 euros/action.
L'ANR NDV s'élève à 3.025 ME contre 2.819 ME à fin décembre 2020, représentant une hausse de +7,3% et s'établit à 20,4 euros/action.
L'EPRA Earnings de 26,1 ME (contre 32,3 ME au 30 juin 2020) affiche une baisse de 19,3% sous l'effet de la réduction des revenus variables suite à la fermeture de certains hôtels. Par action, l'EPRA Earnings atteint 0,19 euro au 30 juin 2021, contre 0,26 euro à la même date en 2020.

Perspectives 2021

Si l'activité hôtelière européenne du premier semestre est restée impactée par les conséquences de la pandémie, le deuxième semestre devrait voir la reprise s'accélérer avec une dynamique qui a commencé au mois de juin. Covivio Hotels pourra dès lors s'appuyer sur la qualité et la diversité de son patrimoine, loué et exploité par les grands opérateurs européens et internationaux, pour afficher une croissance pérenne de ses résultats.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Covivio Hotels (ex Fonciere des Murs)

Plus d'actualités