Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 06/08/2020 à 09h41 Spie +0,50% 14,130€
  • SPIE - FR0012757854
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Coronavirus : les actionnaires de Spie se contenteront de l'acompte

Coronavirus : les actionnaires de Spie se contenteront de l'acompte
Coronavirus : les actionnaires de Spie se contenteront de l'acompte
Crédit photo © Spie

(Boursier.com) — Pour répondre aux enjeux sociétaux imposés par la crise du Covid-19 et ses effets sur l'ensemble des parties prenantes du Groupe, le Conseil d'administration de Spie a décidé, le 8 avril, de proposer à l'Assemblée générale des actionnaires de ne pas verser le solde de dividende au titre de l'exercice 2019.

Le point sur le dividende

Sur la base de très bons résultats 2019, combinant une solide croissance de la production, une marge d'Ebita au plus haut niveau de la profession, un rebond marqué du résultat net et une génération de trésorerie toujours très élevée, le Conseil d'administration de Spie a proposé, le 11 mars 2020, un dividende de 0,61 euro par action, en hausse de 5,2% par rapport à l'année précédente.

Comme chaque année, cette proposition de dividende reflétait un taux de distribution d'environ 40% du résultat net ajusté du Groupe, et était conforme à la politique d'allocation équilibrée du capital de SPIE, entre croissance externe, désendettement et retour à l'actionnaire.

Un acompte sur dividende de 0,17 euro par action ayant été versé en septembre 2019, cette proposition de dividende impliquait un solde de 0,44 euro par action, à verser le 5 juin 2020, sous réserve de l'approbation des actionnaires lors de l'Assemblée générale du 29 mai 2020.

Le Groupe Spie est particulièrement attentif à la responsabilité que lui impose cette crise sanitaire, économique et sociale sans précédent, à l'occasion de laquelle des efforts importants sont demandés à l'ensemble de ses parties prenantes, notamment ses salariés. Afin de répondre à aux enjeux sociétaux actuels, le Conseil d'administration a proposé de ne pas verser le solde du dividende au titre de 2019.

Il a, de ce fait, décidé de soumettre au vote de la prochaine Assemblée générale des actionnaires le versement d'un dividende total limité à 0,17 euro par action, correspondant strictement à l'acompte versé en septembre 2019 (à comparer à la proposition précédente d'un dividende total de 0,61 euro par action).

Activités fortement affectées

Le 27 mars 2020, Spie a annoncé que ses activités étaient fortement affectées par les mesures de confinement successivement prises dans plusieurs pays européens, en réponse à la pandémie de Covid-19. Le Groupe a rapidement réagi en mettant en oeuvre d'importantes économies de coûts et en faisant usage des mesures gouvernementales exceptionnelles destinées à ajuster les coûts de personnel à un niveau d'activité plus faible pendant la crise, tout en protégeant l'emploi et en permettant un redémarrage efficace lorsque les mesures de confinement seront levées.

Avec 1,4 milliard d'euros de liquidité au début de l'année 2020, et aucune échéance de dette avant 2023, Spie bénéficie d'une marge de manoeuvre financière suffisante pour faire face à la situation actuelle tout en honorant l'ensemble de ses engagements financiers, y compris le versement initialement prévu du solde du dividende.

La décision d'annuler celui-ci n'est en aucun cas le reflet de préoccupations de la direction et du Conseil d'administration de Spie quant à la liquidité du Groupe. Elle résulte du caractère exceptionnel du contexte actuel, et la distribution de dividende demeurera à l'avenir au coeur de la politique d'allocation du capital de Spie, explique le management de Spie.

Le PDG réduit sa rémunération

Par solidarité avec les employés du Groupe concernés par le chômage partiel, le Président-directeur général a décidé de réduire sa rémunération de 25% pendant la période de confinement. Les administrateurs et cadres dirigeants ont également décidé de réduire substantiellement leur rémunération pendant cette période.

Assemblée générale à huis clos

Afin de protéger la santé et la sécurité des actionnaires et des collaborateurs du Groupe, le Conseil d'administration a, par ailleurs, décidé de modifier l'organisation de l'Assemblée générale mixte du 29 mai 2020. Cette Assemblée générale se tiendra exceptionnellement à huis clos, sans la présence physique des actionnaires. Les modalités relatives à sa tenue seront détaillées dans l'avis de réunion à publier prochainement et seront également consultables sur le site Internet du Groupe.

Au cours de ses 120 ans d'existence, Spie a traversé de nombreuses crises, de différentes natures, chaque fois avec succès. Forte de la résilience de son modèle d'affaires, de sa capacité à générer d'importants flux de trésorerie, ainsi que de sa forte culture d'entreprise et de la longue expérience de son équipe dirigeante, Spie est convaincue qu'elle traversera la crise du Covid-19 et qu'elle en sortira avec ses fondamentaux intacts, commente le management de Spie.

Une nouvelle mise à jour sur la situation sera effectuée lors de la publication de l'information financière du premier trimestre du Groupe, le 29 avril 2020.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !