Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 21/10/2020 à 22h15 Eli Lilly -1,59% 141,310$
  • LLY - US5324571083
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Coronavirus : Eli Lilly et Johnson & Johnson suspendent leurs essais cliniques

Coronavirus : Eli Lilly et Johnson & Johnson suspendent leurs essais cliniques
Coronavirus : Eli Lilly et Johnson & Johnson suspendent leurs essais cliniques
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Quelques heures après Johnson & Johnson, le laboratoire américain Eli Lilly a annoncé mardi soir avoir suspendu l'essai clinique de son traitement expérimental aux anticorps contre le Covid-19 pour des raisons de sécurité non détaillées.

Cette information a fait chuter le cours de Bourse d'Eli Lilly, qui a terminé mardi soir en recul de 2,85% à 150,08$ à Wall Street. Le titre gagne cependant plus de 14% depuis le début 2020.

De son côté, le titre de Johnson & Johnson a cédé 2,3% mardi soir. Le colosse médical et pharmaceutique américain a indiqué mardi matin avoir suspendu l'essai clinique de son candidat vaccin contre le Covid-19, en raison d'une maladie non expliquée qui a frappé un participant à cet essai.

Cette maladie est en cours d'analyse par un panel externe ainsi que par des médecins en interne, a précisé "JnJ", qui a souligné que ce genre de "pause" était normal lors d'essais cliniques majeurs pouvant inclure des dizaines de milliers de personnes.

Début septembre, le groupe britannique AstraZeneca avait lui aussi suspendu son essai de Phase 3 du vaccin expérimental contre le Covid-19 après l'apparition d'une "maladie potentiellement inexpliquée" chez un participant. Cet essai a pu reprendre depuis, sauf aux Etats-Unis, où l'autorité sanitaire FDA poursuit son enquête.

Un traitement aux anticorps vanté par Donald Trump

Pour Eli Lilly, le traitement concerné est similaire à celui que le président américain Donald Trump a reçu lors de son hospitalisation pour cause de coronavirus la semaine dernière. Il s'agit d'anticorps de synthèse injectés en intraveineuse, et qui sont fabriqués spécifiquement pour neutraliser le coronavirus responsable de la maladie, remplaçant de facto le système immunitaire.

M. Trump a reçu des anticorps fabriqués par la société américaine Regeneron (+1%), dont il a vanté l'efficacité après sa sortie d'hôpital, promettant de les autoriser pour l'ensemble des malades et de les distribuer gratuitement.

Regeneron, comme Eli Lilly ont demandé la semaine dernière à l'Agence américaine des médicaments (FDA) une autorisation de leurs traitements via la procédure d'urgence. Cette autorisation est soumise à la vérification de la sécurité des traitements et de l'éventualité d'effets secondaires graves.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !