Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 02/07/2020 à 10h08 Mercialys -0,55% 7,240€
  • MERY - FR0010241638
  • SRD
  •   PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Coronavirus : comment Mercialys traverse la crise ?

Coronavirus : comment Mercialys traverse la crise ?
Coronavirus : comment Mercialys traverse la crise ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — A l'occasion de la publication de son chiffre d'affaires du 1er trimestre 2020, Mercialys effectue un nouveau point d'actualité sur la crise sanitaire du COVID-19. Les indicateurs opérationnels des centres de Mercialys ont suivi une tendance conforme aux attentes jusqu'au 15 mars 2020, date à laquelle le Gouvernement français a pris la décision de fermer tous les commerces non essentiels à la vie de la Nation.

Ainsi, la fréquentation des centres commerciaux de Mercialys, cumulée du 1er janvier au 31 mars 2020, s'est établie à -13,5%, l'indice national du CNCC affichant pour sa part -15,1% sur la même période. Jusqu'au 15 mars, la fréquentation des sites de Mercialys était quasiment stable par rapport à la même période l'année dernière, reflétant à la fois l'impact de la concentration des soldes, à compter de 2020, sur 4 semaines au lieu des 6 semaines historiques, et l'effet calendaire sur le mois de février lié à l'année bissextile. En revanche, la dernière quinzaine de mars a été caractérisée par une rupture forte de tendance, la fréquentation reculant de -70,7% la semaine suivant le début du confinement.

Grâce à leur ancrage systématique par une grande surface alimentaire et à des mix marchands comportant de nombreux commerces indispensables du quotidien (pharmacies, télécommunications, papeteries, tabacs, agences bancaires, opticiens, boulangeries, cavistes, surgelés, restauration à emporter, réparation automobile, etc.), les centres commerciaux et actifs de centre-ville de Mercialys sont tous restés en activité depuis la publication de l'arrêté du 15 mars. Celui-ci prévoit la continuité d'activité de typologie de commerces représentant près de 40% de la base locative totale de la société. Même si certaines enseignes n'ont pas pu, ou pas souhaité, rester ouvertes, les grandes surfaces alimentaires, qui représentent 26% des loyers annualisés de la Société, poursuivent systématiquement leur exploitation.

Le chiffre d'affaires des commerçants était stable en cumul sur janvier et février 2020, comparé à la même période en 2019. L'indice national du CNCC2 affichait quant à lui un recul de -1,6% sur la même période. L'ampleur du ralentissement de l'activité des commerçants sur le mois de mars reste inconnue pour le moment, du fait du décalage structurel d'un mois de la remontée de cet indicateur.

La fréquentation du mois d'avril reste sur une tendance négative marquée, alors que le confinement de la population française se poursuivra jusqu'au 11 mai, selon la dernière annonce officielle du Président de la République. Il n'a pas été précisé par le Gouvernement si le déconfinement progressif à partir de cette date permettra la réouverture de tous les commerces en centres commerciaux. Les bars et restaurants devront, de façon certaine, rester fermés dans un premier temps. Ce segment d'activité ne représente, hors boulangeries, restauration rapide et à emporter, que 3% des loyers annualisés de Mercialys. Le rebond du chiffre d'affaires des commerçants, à partir de cette date, traduira la forme plus ou moins rapide de la reprise économique.

Mercialys mobilisée

Face à cette situation inédite, Mercialys a mobilisé ses capacités d'adaptation et de réactivité pour faire face aux défis qu'impose cette crise sanitaire, dans le but de préserver au mieux son activité et les relations avec l'ensemble de ses parties prenantes. Sur le plan financier et dans une volonté de transparence, la société a émis un point de situation aux marchés dès le 16 mars et annoncé la caducité de ses objectifs 2020 le 23 mars.

Le 1er avril, Mercialys a par ailleurs officialisé sa décision de tenir son Assemblée générale à huis clos tout en annonçant, la modération de son dividende au montant correspondant strictement aux obligations de distribution au titre du statut fiscal SIIC. La société a parallèlement suspendu ses investissements, en conservant uniquement les dépenses nécessaires à la maintenance des sites, dont le niveau est structurellement très maîtrisé (9,5 ME en 2019).

Mercialys dit disposer de ressources financières de bon niveau, avec 410 ME de ressources financières non tirées et 270 ME de cash à fin mars 2020, intégrant notamment les loyers payés au premier trimestre 2020. Ces disponibilités couvrent largement les encours de billets de trésorerie, aucune autre échéance de remboursement n'existant avant l'obligation de 750 ME arrivant à maturité en mars 2023.

Mercialys a également instauré, dès le début de la crise, un dialogue régulier avec ses enseignes locataires et recherche, au cas par cas, les solutions adaptées à la pérennité de leur activité au sein des sites de son patrimoine. Sur le plan opérationnel, la priorité de Mercialys est, depuis le début de la crise, de maintenir un niveau d'activité optimal tout en garantissant la santé et la sécurité de ses clients et collaborateurs. C'est pourquoi la société a ordonné, en amont du confinement général, le télétravail pour l'ensemble de ses salariés, seuls 15% de ses effectifs étant périodiquement exonérés de cette obligation afin de pouvoir se rendre sur les centres et s'assurer des bonnes conditions d'exploitation des enseignes ouvertes. Par ailleurs, Mercialys n'a pas fait appel aux mesures de chômage partiel et maintient une dynamique collective forte, par la mise en place de diverses mesures dont une cellule d'information et d'écoute, une information régulière par le management, des sensibilisations aux " gestes barrières ", l'organisation de séances de sport à distance, etc.

La société maintient, sur tous ses territoires d'implantation, un lien régulier avec ses clients finaux à travers la mise en oeuvre de contenus adaptés à la situation (divertissements pour les enfants par exemple), grâce aux outils de son puissant écosystème digital : animations sur les réseaux sociaux, mailings, programmes d'informations et de fidélité. D'autre part, Mercialys oeuvre en faveur de la solidarité locale à travers plusieurs opérations visant au maintien du lien avec les personnes âgées en EPHAD et maisons de retraite, à l'accueil de femmes victimes de violence conjugales, aux dons de produits et d'équipements aux hôpitaux et aux pharmacies, entre autres.

Quelle sortie de crise ?

Malgré le contexte évolutif de la crise sanitaire, Mercialys anticipe sa réponse aux différents scénarii de sortie de crise. Le modèle de la société compte des atouts stratégiques majeurs pour répondre aux nouveaux enjeux qui s'imposeront, tels que l'accessibilité-prix et la diversification des mix marchands avec une grande part donnée aux produits de première nécessité, une stratégie avancée de digitalisation et de services innovants, un ancrage territorial puissant, et un leadership commercial au sein des zones de chalandise.

La société prépare d'ores et déjà ses sites au processus de déconfinement qui pourrait intervenir à partir du 11 mai en fonction des directives des pouvoirs publics. Afin que la sécurité de tous soit assurée, elle met en oeuvre les axes suivants, qui seront adaptés en fonction des éventuelles instructions gouvernementales complémentaires à venir. Tout d'abord, un nettoyage et une désinfection renforcés et continus de l'intégralité des zones, équipements et matériels au contact du public (ce qui est au demeurant déjà le cas, les sites de Mercialys étant ouverts). Ensuite, une régulation des flux de visiteurs afin de garantir une faible densité de personnes présentes au même moment, avec notamment des marquages au sol pour organiser les files d'attentes dans le respect des consignes de distanciation sociale. Enfin, des commandes ont été passées afin d'installer des distributeurs de gel hydroalcoolique, de permettre le port de gants et masque pour tous, salariés et clients, et de procéder au contrôle thermique des clients via des appareils laser sans contact si cela devenait nécessaire.

Concernant ses objectifs annuels 2020, Mercialys dit ne pas disposer à ce stade de la visibilité suffisante lui permettant d'anticiper sa performance avec un degré satisfaisant de certitude.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !