Continental
  • DE0005439004
  • + Ajouter à : Mes Listes

Continental chute, 2021 sera encore un exercice compliqué

Continental chute, 2021 sera encore un exercice compliqué
Continental chute, 2021 sera encore un exercice compliqué
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Michelin cède 0,5% à 126,7 euros en matinée, pénalisé par la chute de 5,5% de l'Allemand Continental à Francfort. L'équipementier automobile a délivré des prévisions inférieures aux attentes des analystes pour l'exercice en cours alors que sa rentabilité sera freinée cette année par une pénurie de semi-conducteurs à l'échelle de l'industrie et par les retombées économiques de la pandémie. Le deuxième fabricant européen de pièces détachées automobiles anticipe en 2021 un chiffre d'affaires compris entre 40,5 et 42,5 milliards d'euros et une marge opérationnelle comprise entre 5% et 6%, là où le consensus était positionné à 6,3%.

Le début de l'année "a été modéré jusqu'à présent en raison de la pénurie de semi-conducteurs", a déclaré le directeur financier, Wolfgang Schaefer. "Les effets de la pandémie actuelle restent également une source d'incertitude. Dans l'ensemble, 2021 restera donc une année difficile". Les contraintes de la chaîne d'approvisionnement dues à la pénurie mondiale de semi-conducteurs vont entraîner des dépenses logistiques supplémentaires d'environ 200 millions d'euros. Le groupe basé à Hanovre a également prévu des dépenses additionnelles de recherche et de développement entre 200 et 250 ME pour son activité "Autonomous Mobility and Safety".

Continental, dont l'ancien directeur général Elmar Degenhart a brusquement quitté le navire l'an dernier, cherche à doper sa rentabilité pour atteindre une marge de 8 à 11% à moyen terme. Pour arriver à ses fins, Nikolai Setzer, le nouveau patron, a décidé de recentrer le groupe sur les secteurs de croissance, dont la conduite automatisée, alors que 30.000 emplois seront supprimés ou transférés.

Le groupe a essuyé l'an passé une perte opérationnelle de 718 millions d'euros pour des ventes de 37,7 MdsE contre 44,5 MdsE en 2019 (-12,7% en organique). Le résultat opérationnel ajusté a diminué de plus de moitié pour tomber à 1,3 MdE, laissant la marge à 3,5%, contre 7,3% en 2019.

©2021