Cotation du 14/01/2022 à 17h35 Societe Fonciere Lyonnaise +0,25% 79,600€

Colonial et SFL vont "verdir" leurs obligations

Colonial et SFL vont "verdir" leurs obligations
Colonial et SFL vont 'verdir' leurs obligations

(Boursier.com) — Colonial et sa filiale française Société Foncière Lyonnaise (SFL) ont annoncé leur intention de convertir toutes les obligations en circulation du Groupe Colonial (représentant un montant total de 4,6 milliards d'euros) en "obligations vertes" (green bonds). Dans cette optique, le Groupe dirigé par Juan José Brugera et Pere Vinolas a préparé un Cadre de Financement Vert (Green Financing Framework) pour aligner la stratégie de financement du Groupe avec ses objectifs en matière de durabilité. Les piliers de ce Cadre sont l'efficacité énergétique ainsi que la prévention et la réduction des émissions de CO2 provenant des actifs du groupe. Le Cadre a été élaboré conformément aux "Principes applicables aux obligations vertes" (Green Bond Principles) de l'ICMA, qui promeuvent la transparence, l'exactitude et l'intégrité des informations divulguées et communiquées par les émetteurs, et a bénéficié d'un Avis d'expert de seconde opinion (Second Party Opinion) rendu par Vigeo Eiris.

Les obligations vertes (green bonds) constituent une alternative à la levée de dette classique dans un contexte où la prise de conscience par les entreprises quant aux questions de durabilité est de plus en plus importante. Ce type de dette est destiné à financer des "actifs verts" (green assets) qui sont ceux ayant un impact positif sur l'environnement. L'intention du Groupe est que toutes les obligations qu'il émettra à l'avenir soient émises en vertu de ce Cadre en tant qu'"obligations vertes" (green bonds) (sous réserve de la disponibilité d'actifs verts (green assets) au moment d'une telle émission).

Le groupe a l'intention d'allouer un montant équivalent au montant en principal total de ses obligations en circulation, alternativement émises par Colonial ou sa filiale française SFL, au financement ou au refinancement d'un portefeuille d'actifs verts (portfolio of green assets) répondant aux critères environnementaux décrits plus précisément dans le Cadre. À cette fin, le groupe sollicitera l'approbation de ses porteurs d'obligations au sujet de la requalification de l'"Utilisation du Produit de l'Emission" de ces obligations de "Besoins Généraux de l'Entreprise" au "financement ou au refinancement d'un portefeuille d'actifs verts éligibles" dans le cadre d'une consultation par vote d'assemblée générale. Les AG des porteurs d'obligations concernés sont prévues pour le 3 février 2022.

À cet effet, le groupe a nommé Crédit Agricole Corporate and Investment Bank et Freshfields Bruckhaus Deringer en tant que conseils sur cette opération. La requalification des obligations en circulation en "obligations vertes" (green bonds) n'aura aucun impact sur les autres caractéristiques des obligations, telles que leurs modalités, taux d'intérêt ou maturité.

Le groupe gère activement sa dette et au cours des neuf premiers mois de 2021, Colonial a refinancé plus de 1.000 millions d'euros, optimisant ainsi son coût moyen de financement, améliorant le profil diversifié de sa dette et les échéances de ses emprunts. Cette "gestion du passif" a permis au groupe de ramener le coût de sa dette en dessous de 1,5%. A la fin du mois de septembre 2021, le groupe avait une dette nette de 4.645 millions d'euros, dont 2.812 millions d'euros correspondent aux obligations émises par Colonial et 1.290 millions d'euros aux obligations émises par SFL, en plus des 500 millions d'euros d'obligations émises par SFL au cours du mois d'octobre 2021. Le rapport Loan to Value du Groupe au 30 septembre 2021 s'établit à environ 37%.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Societe Fonciere Lyonnaise

Plus d'actualités