Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 26/02/2021 à 16h54 Colas 0,00% 118,500€
  • RE - FR0000121634
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Colas propose un dividende par action de 2,90 euros

Colas propose un dividende par action de 2,90 euros
Colas propose un dividende par action de 2,90 euros

(Boursier.com) — Le Chiffre d'affaires de Colas est ressorti à 12,3 MdsE en 2020 (-9% à périmètre et changes constants par rapport à 2019). Le Résultat opérationnel courant est de 254 ME, soit une marge opérationnelle courante égale à 2,1% du chiffre d'affaires (-1,1 point par rapport à 2019). Le Résultat net part du Groupe s'établit à 94 ME (-167 ME par rapport à 2019). Le Cash-flow libre ressort à 358 ME, en baisse de seulement 13 ME par rapport à 2019. L'Excédent financier net s'inscrit à -7 ME (+360 ME par rapport à 2019). Le Carnet de commandes à fin décembre 2020 est de 9,2 MdsE, en hausse de 1% à périmètre et changes constants par rapport à fin décembre 2019.
En 2020, Colas a fortement réduit son endettement financier net, à 7 millions d'euros à fin décembre 2020 contre 367 millions d'euros à fin décembre 2019.

Le Conseil d'Administration proposera à l'Assemblée Générale qui se tiendra le 20 avril 2021 de distribuer un dividende par action de 2,90 euros, contre 6,40 euros l'an dernier.

Perspectives

Dans un contexte de détérioration de la situation sanitaire, les autorités gouvernementales de certains pays où le Groupe est présent adoptent des mesures sanitaires de plus ou moins grande ampleur, qu'ils ajustent de façon régulière en fonction de l'évolution de l'épidémie de Covid-19. Après la baisse d'activité de l'année 2020, les unités opérationnelles de Colas tablent sur une reprise en 2021. Le second semestre devrait notamment voir se concrétiser les premiers effets des plans de relance annoncés en 2020, notamment en France et dans l'Union européenne.
En 2021, la marge opérationnelle courante devrait également s'inscrire en hausse par rapport à 2020, et se rapprocher du niveau atteint en 2019. Elle devrait notamment tirer bénéfice des mesures d'optimisation des coûts adoptées en 2020, ainsi que des programmes d'excellence opérationnelle en cours dans les activités industrielles.

Gouvernance

Le Conseil a pris acte de la démission de son mandat de Président du Conseil d'Administration par Monsieur Olivier Roussat, ce dernier conservant néanmoins son mandat d'administrateur. En conséquence, et sur proposition du Comité de Sélection et des Rémunérations, le Conseil a décidé :
- de coopter Monsieur Frédéric Gardès en qualité d'Administrateur et de le nommer Président du Conseil d'Administration pour une durée de deux années, à savoir jusqu'à l'issue de l'Assemblée générale ordinaire appelée à statuer en 2023 sur les comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2022. Ladite cooptation sera soumise à la ratification de l'Assemblée générale des actionnaires du 20 avril 2021 ;
- de prolonger d'une année supplémentaire la durée du mandat de Directeur Général de Monsieur Frédéric Gardès afin de la faire coïncider avec celle de son mandat de Président du Conseil d'Administration, à savoir jusqu'à l'issue de l'Assemblée ordinaire appelée à statuer en 2023 sur les comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2022.
Par ailleurs, un certain nombre de mandats d'administrateurs arrivant à échéance, le Conseil d'Administration, sur proposition du Comité de Sélection et des Rémunérations, soumettra à l'Assemblée générale des actionnaires du 20 avril 2021 :
- la nomination de Madame Stéphanie Rivoal en qualité d'Administrateur indépendant en remplacement de Madame Martine Gavelle dont le mandat prend fin à l'issue de ladite Assemblée générale ;
- le renouvellement du mandat d'Administrateur de Madame Colette Lewiner, de Monsieur Olivier Bouygues, de Monsieur Olivier Roussat et de la société Bouygues pour une durée de deux années, à savoir jusqu'à l'issue de l'Assemblée ordinaire appelée à statuer en 2023 sur les comptes de l'exercice clos le 31 décembre 2022.

Feuille de route bas carbone Pour Frédéric Gardès, Président-Directeur Général de Colas : "Le changement climatique nous oblige et nous engage aujourd'hui et demain. Être leader mondial de la construction et de l'entretien d'infrastructures de transport, c'est avoir la responsabilité de faire évoluer tout ce secteur dans la bonne direction. Dès 2021, toutes les équipes de Colas dans le monde seront pleinement mobilisées pour concrétiser les engagements établis dans notre feuille de route bas carbone."

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !