Cotation du 24/09/2021 à 23h20 COINBASE GLB RG-A -2,39% 231,820$
  • COIN - US19260Q1076
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Coinbase plombé par la SEC. Injuste ?

Coinbase plombé par la SEC. Injuste ?
Coinbase plombé par la SEC. Injuste ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Coinbase a encore chuté de 3,2% mercredi, après une perte de 4,2% mardi à Wall Street, victime de la correction généralisée sur les cryptomonnaies, mais aussi des menaces de la SEC. La Securities and Exchange Commission, gendarme américain des marchés financiers, a ainsi indiqué qu'elle pourrait bien poursuivre Coinbase Global si la plateforme d'échange de 'cryptos' poursuit ses plans de lancement d'un programme permettant aux utilisateurs d'empocher des intérêts en prêtant des actifs digitaux.

Brian Armstrong, le CEO de Coinbase, s'offusque sur Twitter de cette animosité de la SEC à son égard. "Certains comportements vraiment étranges de la SEC récemment (...). Des millions de détenteurs de crypto ont généré un rendement sur leurs actifs au cours des dernières années. Il est logique que si vous souhaitez prêter vos fonds, vous pouvez obtenir un rendement. Tout le monde semble heureux. Un tas de grandes entreprises de crypto en proposent des versions depuis des années. Coinbase a récemment annoncé qu'il allait lancer sa propre version. Nous avions prévu de passer en direct dans quelques semaines, nous avons donc contacté la SEC pour leur offrir un avertissement amical et un briefing. Ils ont répondu en nous disant que cette fonctionnalité de prêt était un titre financier. Ok - ça semble étrange, comment le prêt peut-il être un titre financier ? Nous demandons donc à la SEC de nous aider à comprendre et à partager leur point de vue. Nous nous efforçons toujours de travailler de manière proactive avec les régulateurs et de garder l'esprit ouvert. Ils refusent de nous dire pourquoi ils pensent qu'il s'agit d'un titre, et au lieu de cela nous demandent un tas de dossiers (nous nous conformons), demandent le témoignage de nos employés (nous nous conformons), puis nous disent qu'ils nous poursuivront si nous procédons, sans aucune explication quant au pourquoi".

Brian Armstrong souligne que son groupe s'engage à respecter la loi. "Parfois, la loi n'est pas claire. Donc, si la SEC veut publier une guidance, nous sommes également heureux de la suivre (c'est bien si vous l'appliquez de manière uniforme dans l'industrie également)". "Mais dans ce cas, ils refusent de donner un avis écrit à l'industrie sur ce qui devrait être autorisé et pourquoi, et se livrent plutôt à des tactiques d'intimidation à huis clos. Quelle que soit leur théorie ici, cela ressemble à un accès/accaparement des terres par rapport aux autres régulateurs", attaque Armstrong, constatant que "pendant ce temps, de nombreuses autres sociétés 'crypto' continuent d'offrir une fonctionnalité de prêt, mais Coinbase n'est en quelque sorte pas autorisé à le faire". Le patron de la plateforme s'en prend aussi directement au leader de la SEC, Gary Gensler. "Si vous ne voulez pas de cette activité, publiez simplement votre position, par écrit, et appliquez-la uniformément dans l'ensemble de l'industrie".

"L'objectif de la SEC est manifestement de protéger les investisseurs et de créer des marchés équitables. Alors, qui protègent-ils ici et où est le mal ? Les gens semblent assez heureux de gagner un rendement sur ces divers produits, dans de nombreuses autres sociétés de cryptographie", renchérit Armstrong, qui conclut toutefois sur une note plus conciliante : "Notre porte reste ouverte. Espérons que la SEC intensifie ses efforts pour créer la clarté que cette industrie mérite, sans nuire aux consommateurs et aux entreprises dans le processus. L'Amérique pourrait vraiment nous utiliser pour travailler ensemble pour comprendre cela dès maintenant".

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !