Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 11/05/2021 à 17h35 Coil (ex-United Anodisers) 0,00% 9,300€

Coil : accuse le coup après les comptes

Coil : accuse le coup après les comptes
Coil : accuse le coup après les comptes
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Coil recule de plus de 9% ce lundi à 9,75 euros, alors que, compte tenu de sa structure importante de coûts fixes, le groupe a annoncé que la contraction de son activité 2020 et l'évolution du mix-produit en faveur des offres packagées ont conduit au retrait des indicateurs de rentabilité. L'EBITDA a diminué ainsi de 5,2 ME pour ressortir à 1 ME, soit 4,4% du chiffre d'affaires contre 21% en 2019. Cette évolution s'explique principalement par une baisse de la marge brute et par l'augmentation des autres charges opérationnelles incluant des éléments non récurrents liés aux rémunérations et bonus au management. Après des dotations aux provisions et amortissements en diminution de 0,3 ME, le résultat opérationnel est négatif de 2,9 ME. Coil a accusé une perte nette 2020 de 3,3 ME.

Le chiffre d'affaires du premier trimestre 2021 s'est établi à 5,9 ME, en progression de 4,6% par rapport au premier trimestre 2020. Le chiffre d'affaires des offres packagées (1,7 ME) est en croissance de 45%, tandis que le chiffre d'affaires des services de sous-traitance demeure à un bas niveau (4,2 ME, -6%).

Après une période de déstockage prolongée, COIL explique que la reprise de la demande dans le secteur de la construction s'accompagne d'un important restockage sur le marché de la distribution en Europe. Il en résulte un manque temporaire de capacité pour la production d'aluminium laminé en Europe avec des délais de livraison allongés. Étant donné que les marchés de l'automobile et du boîtage - les deux plus grands marchés pour l'aluminium en Europe - sont en flux tendu, la production d'aluminium de qualité anodique a été temporairement ralentie. Par conséquent, Coil n'est actuellement pas en mesure de tirer parti de la tendance positive de la demande sous-jacente. Le marché des projets architecturaux reste solide en Europe, mais plus incertain en Asie compte tenu de l'allongement des délais de livraison.

"Une publication sans grande surprise qui nous amène à confirmer notre scénario, notre objectif de cours et notre
recommandation Conserver" commente Portzamparc qui conserve le dossier en visant un cours de 9,50 euros.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !