»
»
»
»
Consultation
Cotation du 14/12/2018 à 15h11 Cnova +1,52% 4,019€
  • CNV - NL0010949392
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Cnova NV : activité et résultats financiers du 1er semestre 2018

Cnova NV : activité et résultats financiers du 1er semestre 2018
Cnova NV : activité et résultats financiers du 1er semestre 2018
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Au 1er semestre 2018, le trafic de Cdiscount a totalisé 433 millions de visites, soit une croissance de 4,4%. Les visites continuent d`être portées par le mobile, qui représente 62,9% du trafic au 1er semestre 2018 (+460 pb) et 41,9% du GMV (+530 pb). Cdiscount a conforté son statut de numéro 2 en termes de visiteurs uniques mensuels (VUM) ce semestre, à la fois sur ordinateur et sur mobile, avec une moyenne de 19K VUM. Pour la première fois en avril 2018, le nombre de VUM sur mobile a dépassé celui sur ordinateur.

Le volume d`affaires (GMV) a connu une progression à deux chiffres de 13,7% grâce à une forte croissance organique (+7,5%) et à la contribution des ventes non-alimentaires de Géant (+6,4 points). La croissance organique a accéléré au 2nd trimestre 2018 par rapport au 1er trimestre.

La quote-part GMV de la marketplace a continué d`augmenter et atteint désormais 34,4%, soit une hausse de 92 points de base.

Le programme de fidélité de Cdiscount, Cdiscount à Volonté (CDAV), est le pilier essentiel de la stratégie marketing et continue d'attirer de plus en plus de clients (+33% d`abonnés en base annuelle) grâce à de nouveaux services et offres dédiés. Au 1er semestre 2018, les clients CDAV ont représenté 34,2% du GMV (+417 pb).

Performance financière au 1er semestre 2018 - Compte de résultat

Le chiffre d'affaires s'est élevé à 969 millions d'euros au 1er semestre 2018, en hausse de 14,6% par rapport à la même période en 2017. La croissance organique a été de +5,7% tandis que les ventes multicanal avec le Groupe Casino ont contribué pour 8,9 points à la croissance totale.

La marge brute s'établit à 143 millions d`euros, soit un taux de marge brute de 14,7%, en amélioration de 107 points de base comparée au 1er semestre 2017, grâce à 3 facteurs principaux : la quote-part grandissante de la marketplace dans le GMV et celle des services B2B à valeur ajoutée, la progression des revenus de monétisation (particulièrement de la régie publicitaire) et une optimisation de la stratégie de pricing.

Les coûts d'exploitation se sont élevés à -163 millions d`euros, soit 16,8% du chiffre d`affaires, en hausse de 50 points de base par rapport à la même période en 2017. Les coûts de distribution ont augmenté à 8,4% du chiffre d'affaires, contre 7,6% au 1er semestre 2017, reflétant l'augmentation de près de 50% des capacités de stockage et la hausse consécutive de 8 millions d`euros (soit 1% du chiffre d'affaires) des coûts fixes logistiques. Les coûts marketing ont légèrement crû de 2,5% à 2,9 % du chiffre d'affaires. La discipline sur les coûts IT (3,8% du chiffre d'affaires) et administratifs (1,7% du chiffre d`affaires) ont permis une réduction de 16 points de base et 52 points de base respectivement.

En conséquence, l'EBITDA s'est établi à -4,3 millions d`euros, en amélioration de 6,1 millions d`euros comparé au 1er semestre 2017. L'EBITDA a bénéficié de la forte augmentation des revenus de monétisation, en hausse de 35%, de la croissance dynamique de la marketplace et de la poursuite de la rationalisation des coûts de holding de la société (un million d'euros d'économies supplémentaires). Lors du 2nd trimestre 2018, l'EBITDA a présenté une amélioration significative de 10 millions d'euros par rapport à la même période en 2017 et de 15 millions d'euros par rapport au 1er trimestre 2018.

Les dépréciations et amortissements ont été de 15,8 millions d`euros, en hausse de 31%, reflétant l'augmentation des investissements ces dernières années.

Le Résultat Opérationnel Courant (ROC) s'est ainsi amélioré de 2,3 millions d'euros par rapport au 1er semestre 2017, pour s`établir à -20,1 millions d`euros.

Les charges financières nettes, qui sont essentiellement liées aux solutions de paiements échelonnés proposées aux clients, se sont élevées à -21,2 millions d`euros, soit -3,5 millions d`euros de plus que l`année dernière, ce qui reflète la croissance de l'activité.

Le résultat net des activités poursuivies s'établit à -53,3 millions d`euros, soit un BNPA ajusté de -0,12 euro.

Flux de trésorerie disponible et dette financière nette sur 12 mois glissants

Le flux de trésorerie disponible avant intérêts sur 12 mois glissants s'est amélioré de 218 millions d'euros par rapport à la précédente période de 12 mois, pour s'établir à 1 million d`euros. Entre le 1er semestre 2018 et le 1er semestre 2019, la progression est de 337 millions d`euros. Cette augmentation de la génération de flux de trésorerie reflète une nette amélioration du Besoin de Fonds de Roulement (BFR) :

La trésorerie nette des activités poursuivies s`est élevée à 76 millions d`euros sur les 12 derniers mois et intègre une variation positive du BFR de 112 millions d`euros.
Les capex nets totalisent -75 millions d`euros sur les 12 derniers mois, soit 3,5% du chiffre d`affaires contre 3,2% pour les 12 mois glissants précédents. Cette évolution reflète une accélération de la stratégie d`investissement, centrée sur les projets liés à l'optimisation de l`expérience sur mobile, la mise en place de nouveaux services et des investissements en logistique dont l'ouverture d'un entrepôt de 80.000 m(2) pour le stockage des petits produits à Moissy, près de Paris.
La dette financière nette, au 30 juin 2018, s`établit à -268 millions d'euros.

Perspectives et priorités clés sur l`activité au 2nd semestre 2018

Les résultats du 1er semestre 2018 démontrent la pertinence du plan stratégique lancé il y a un an. L'augmentation significative des références livrables le jour-même et l'accord multicanal contracté avec Casino fin juin 2017 ont clairement soutenu la croissance du chiffre d`affaires et la performance financière.

Cdiscount poursuit les objectifs suivants au 2nd semestre de l'année :

Augmentation attendue de la contribution des corners à la croissance du GMV tandis que la contribution des ventes non-alimentaires dans les Géant devrait diminuer (l'achat des stocks ayant été finalisé en juin 2017)
Accélération du développement international : augmentation du nombre de produits éligibles à la livraison internationale (produits de la marketplace éligibles et produits en Fulfillment By Cdiscount, produits volumineux) et nouveaux partenariats avec des sites internet européens
Progression significative des ventes de la marketplace et de sa quote-part du GMV (nette accélération depuis le début du 3ème trimestre).
Croissance des revenus de monétisation, liés à la fois aux services B2B et aux commissions sur les services B2C.

Cnova publiera son rapport financier semestriel 2018 sur son site internet le 26 juillet 2018.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com