Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 02/07/2020 à 09h04 CNIM - Constructions Industrielles de la Mediterranee +4,36% 15,550€
  • COM - FR0000053399
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

CNIM : en perte de pratiquement 80 ME au 1er semestre 2019

CNIM : en perte de pratiquement 80 ME au 1er semestre 2019
CNIM : en perte de pratiquement 80 ME au 1er semestre 2019
Crédit photo © CNIM/ Chabert

(Boursier.com) — Le résultat opérationnel courant de CNIM - Constructions Industrielles de la Méditerranée au 1er semestre 2019 est très significativement impacté par les problèmes de réalisation sur l'activité de la Division "Environnement & Energie EPC" (E&E EPC). Il s'élève à -67,2 millions d'euros.

Le résultat non courant du 1er semestre intègre des dépréciations d'actifs. Aussi, le résultat net s'élève à -79,8 ME (+15,9 ME au 1er semestre 2018), malgré un chiffre d'affaires semestriel de 271,8 ME.

Les commandes du 1er semestre 2019 s'élèvent à 544,8 ME (172,2 ME au 1er semestre 2018), avec notamment les commandes d'usines de valorisation de déchets de Lostock (Angleterre) et Rambervillers (France) enregistrées dans la période. Le carnet de commandes au 30 juin 2019 est supérieur de 27,8% à celui du 1er janvier.

Trésorerie

L'endettement net du Groupe s'élève à -137,3 ME au 30 juin 2019, dont -19,9 ME au titre de la première application de la norme IFRS 16 sur les contrats de location. La trésorerie du Groupe --affectée par les résultats déficitaires, et le positionnement dans le temps, après le 1er semestre, des jalons de facturation liés à la réception des principaux contrats E&E EPC en cours d'achèvement-- s'élève à 36,1 ME.

Perspectives

Le Groupe anticipe à fin d'année 2019 :
- un résultat opérationnel courant consolidé de l'ordre de -45 ME, donc un second semestre positif ;
- un résultat non courant similaire à celui du 1er semestre ;
- des enregistrements de commandes à un niveau élevé, pour la seconde année consécutive, et en conséquence un carnet de commandes en forte augmentation à la fin de l'année ;
- une trésorerie nette de tout endettement à un niveau négatif mais en amélioration par rapport à la situation du 30 juin 2019.

En ligne avec l'historique long terme des performances du Groupe, et le niveau du carnet de commandes, le Groupe anticipe un résultat opérationnel courant 2020 positif.

©2019-2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !