Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 03/08/2020 à 11h30 Cheops Technology 0,00% 37,000€
  • MLCHE - FR0010447086
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Cheops Technology : va tripler son chiffre d'affaires

Cheops Technology : va tripler son chiffre d'affaires
Logo Cheops Technology

(Boursier.com) — Après le Groupe Ares qui a révélé la négociation ce matin avant Bourse, Cheops Technology confirme à son tour son ambition de racheter le pôle mise en oeuvre d'infrastructure (SIS) en province.

L'ensemble représente près de 65 ME de chiffre d'affaires en 2007/2008 et concerne environ 250 salariés. Le montant de la transaction n'est pas divulgué.

Cheops par d'"opération majeure, tant pour l'accélération de sa croissance, que pour son extension géographique à l'ensemble du territoire français".

Cheops explique disposer "de plusieurs atouts autorisant une croissance rentable sur le pôle d'activités Infrastructures acquis auprès d'ARES".

Cheops va appliquer son "Business Model" aux structures de Province du Pôle SIS d'ARES. Elle entend ainsi faire évoluer très rapidement l'offre actuelle d'infrastructures, en augmentant la part de services à très forte valeur ajoutée, notamment par la commercialisation de ses propres offres de Migrations de systèmes et d'Infogérance de Production. La structure du Chiffre d'Affaires liée à la vente de matériels seuls devrait donc laisser rapidement place à du Chiffre d'Affaires généré dans le cadre de projets complexes clés en mains, tels que la sécurisation, la consolidation ou la virtualisation de systèmes, ou encore la mise en oeuvre de Plan de Continuité ou de Reprise d'Activités.

Concernant les conséquence financières sur l'exercice 2008/2009, Cheops explique être en mesure de tripler son chiffre d'affaires et d'atteindre les 70 ME.

"Sur le modèle d'Alphamega dont la rentabilité a été restaurée en à peine 7 mois d'activité, Cheops entend bénéficier de ses atouts et appliquer la même stratégie de gestion en vue de restaurer les marges y compris sur la vente d'infrastructures, mais uniquement dans le cadre de projets 'clés en mains'", conclut la société.

©2008-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !