Cotation du 05/10/2022 à 13h36 Chargeurs -0,33% 12,150€

Chargeurs perd encore du terrain, de retour sur les 12 euros

Chargeurs perd encore du terrain, de retour sur les 12 euros
Chargeurs perd encore du terrain, de retour sur les 12 euros
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Encore en recul de 2% à 12 euros ce jeudi, le mouvement de baisse du titre Chargeurs a du mal à être stoppé en Bourse de Paris. Le spécialiste de la protection temporaire de surfaces, de l'entoilage pour l'habillement, des textiles techniques et de la laine peignée haut de gamme a vu ses résultats reculer sur un an au premier semestre avec un bénéfice net part de groupe de 10,2 millions d'euros contre 24,7 ME un an plus tôt...
Faisant le constat et l'anticipation, pour la fin 2022 et une grande partie de 2023, d'une persistance de la pandémie et de ses impacts, d'une incertitude géopolitique forte et d'une volatilité économique élevée, assortie d'une inflation inédite, le groupe reste, en fidélité avec son modèle, prudent sur le rythme de normalisation de l'environnement économique tout en priorisant sa réinvention et sa stratégie d'extension de ses marchés...

Brokers confiants, malgré tout...

A la suite à cette publication parfaitement en ligne avec ses attentes, Oddo BHF a maintenu son scénario 2022, à savoir un CA de 767 ME, en légère croissance de 4,1% (+1,1% lfl) impliquant un CA S2 en légère décroissance (-0,6% lfl), et un ROC de 47,1 ME, soit une MOC de 6,1%. La dynamique devrait rester bonne pour les pôles historiques mais la baisse de la division CHS et le phasage des projets au sein de Museum Studios impacteront mécaniquement le ROC à court terme.
Pour une valorisation toujours raisonnable (VE/ROC 2023 de 7x), le broker a maintenu sa recommandation 'surperformance' sur le titre avec un objectif inchangé de 24 euros.

Une publication solide qui confirme le "pricing power" et la capacité de Chargeurs à maintenir un haut niveau de rentabilité dans un contexte inflationniste, a noté pour sa part Portzamparc. En première approche, le courtier confirme son opinion 'acheter' et son objectif de 29,7 euros...
Moins gourmand, Berenberg ne vise plus que 16 euros sur la valeur, contre 31 euros précédemment, mais reste malgré tout à l''achat' sur le dossier.

©2022

A lire aussi sur Chargeurs

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !