Cotation du 09/08/2022 à 17h35 Celyad (ex-Cardio 3 Biosciences) -4,44% 2,150€
  • CYAD - BE0974260896
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Celyad Oncology : Au 30 juin, la société disposait d'une trésorerie et d'équivalents de trésorerie de 14,4 ME

Celyad Oncology : Au 30 juin, la société disposait d'une trésorerie et d'équivalents de trésorerie de 14,4 ME
Celyad Oncology : Au 30 juin, la société disposait d'une trésorerie et d'équivalents de trésorerie de 14,4 ME

(Boursier.com) — Celyad Oncology SA, société de biotechnologie de stade clinique focalisée sur la recherche et le développement de thérapies cellulaires CAR T à base de lymphocytes T (Chimeric Antigen Receptor) pour le traitement du cancer, a annoncé aujourd'hui une mise à jour de ses résultats financiers et de ses récents développements commerciaux pour le trimestre clos le 30 juin 2022.

"Alors que la Société continue d'évoluer, nous sommes ravis de nous concentrer à nouveau sur des facteurs de valeur supplémentaires pour Celyad Oncology. Grâce à notre propriété intellectuelle de niveau mondial axée sur la technologie CAR T allogénique et à notre unité de fabrication de qualité GMP, nous avons de multiples possibilités de partenariats avec des pairs dans l'industrie", a commenté Michel Lussier, délégué à la gestion journalière par intérim de Celyad Oncology. " Nous sommes également fiers d'avoir annoncé la levée de la suspension clinique de notre programme CYAD-101 par la FDA, ce qui continue de démontrer la sécurité de notre technologie TIM. En outre, nous attendons avec impatience les prochaines données pour CYAD-211 dans le deuxième semestre 2022. Nous entamons véritablement un nouveau chapitre de Celyad Oncology en libérant le potentiel non seulement de nos produits candidats, mais aussi de notre portefeuille de propriété intellectuelle, de notre technologie et de notre expertise globale en matière de thérapie cellulaire.

Les frais de recherche et développement s'élèvent à 10,5 millions d'euros au premier semestre 2022, comparativement à 10 millions d'euros pour le premier semestre 2021. Cette augmentation de 0,5 millions d'euros provient principalement de l'augmentation des frais de dépôt et de maintien de la propriété intellectuelle pour renforcer les poursuites en matière de propriété intellectuelle et à l'augmentation des frais de personnel principalement liée à l'impact sur l'ensemble du semestre des dépenses liées aux employés recrutés en 2021 pour soutenir les programmes précliniques et cliniques du Groupe, à la rotation du personnel et aux changements dans la direction, les deux étant partiellement compensés par la diminution des activités cliniques résultant de la Phase 1b de l'essai du CYAD-101-002 (KEYNOTE-B79) qui a été suspendu.

Les frais généraux et administratifs se sont élevés à 6,2 millions d'euros pour le premier semestre 2022, comparativement à 4,8 millions d'euros pour le premier semestre 2021. L'augmentation s'explique principalement par l'augmentation des dépenses de personnel principalement liées aux changements dans la direction au cours du premier semestre 2022 et la hausse des coûts d'assurance (assurance D&O principalement).

La réévaluation de la juste valeur (1,1 millions d'euros de produits non monétaires) liées à la réévaluation, au 30 juin 2022, du passif exigé par les normes internationales d'information financière (IFRS) des contreparties éventuelles à payer et des autres passifs financiers associés à l'avancement de ses candidats CAR T basés sur le NKG2D, est principalement liée à la mise à jour des hypothèses sur le chiffre d'affaires projeté associé au programme CYAD-101 de la Société, pour lequel le calendrier de la commercialisation potentielle a été retardé d'un an. De plus, la population cible de patients, à laquelle s'adresse le CYAD-101, a été réduite sur la base des récents résultats de sécurité de la Phase 1b du CYAD-101-002. La réévaluation de la juste valeur est également due à la mise à jour des hypothèses relatives au taux d'actualisation et à la réévaluation du taux de change du dollar américain.

La société a également enregistré 1,6 million d'euros d'autres revenus nets pour le premier semestre 2022, contre 1,8 million d'euros pour le premier semestre 2021. Les autres revenus pour le premier semestre 2022 sont principalement liés aux subventions de la Région wallonne de 1,4 million d'euros.

La perte nette pour le premier semestre 2022 s'élève à 14,1 millions d'euros, soit (0,62) euros par action, contre une perte nette de 14,9 millions d'euros, soit (1,02) d'euros par action, pour le premier semestre 2021.

Le flux de trésorerie net résultant des activités opérationnelles s'élève à 16,3 millions d'euros au premier semestre 2022 contre 12,2 millions d'euros au premier semestre 2021.
Au 30 juin 2022, la société disposait d'une trésorerie et d'équivalents de trésorerie de 14,4 millions d'euros (15 millions de dollars).

Au 30 juin 2022, le nombre total d'actions émises était de 22,6 millions tout comme au 31 décembre 2021.

©2022

A lire aussi sur Celyad (ex-Cardio 3 Biosciences)

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !