Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/08/2020 à 17h35 Cast +0,37% 2,740€
  • CAS - FR0000072894
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Cast : croissance de +11,6% au second trimestre

Cast : croissance de +11,6% au second trimestre
Cast : croissance de +11,6% au second trimestre
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Cast affiche une bonne performance sur le T2 et le S1, avec respectivement +12% et +6% de croissance. Le CA ressort à près de 20 ME sur le semestre, dont 13,34 ME au second trimestre 2020. L'offre de Software Intelligence 'l'IRM pour logiciels' confirme sa résilience face à la crise, offrant aux dirigeants une visibilité managériale immédiate pour un pilotage plus réactif, des réductions de coûts ciblées, une augmentation très rapide de l'efficacité des équipes de développement sur les chantiers de transformation et de migration vers le Cloud - eux-mêmes vecteurs importants de réduction des coûts d'infrastructure - et enfin l'amélioration continuelle de la résilience et de la sécurité des systèmes d'information.

Le succès de l'offre SaaS Cast Highlight (analyse en quelques jours des portefeuilles applicatifs, risques et coûts logiciels, Cloud readiness, usage de composants Open Source) se confirme avec un chiffre d'affaires de 2 ME sur le premier semestre, en progression de +80%, et 1,4 ME de ventes sur le seul second trimestre, ne se retrouvant pratiquement pas dans le chiffre d'affaires. Cast Imaging, lancé en 2019, reste très bien accueilli par les systèmes intégrateurs et les grands groupes, notamment dans l'optique de réaliser des économies importantes en quelques mois seulement via l'éradication des jours/homme non productifs.

Les ventes via les sociétés de conseil (Boston Consulting Group, EY...), les grands intégrateurs (IBM, Accenture, Cognizant...), et Microsoft continuent d'accélérer et représentent un potentiel de plus en plus important, lequel, combiné au portefeuille d'affaires identifié à ce jour, permet "d'aborder la fin d'année avec optimisme".

Les hypothèses de travail retenues pour le second semestre "sont aujourd'hui une performance similaire à celle des 6 derniers mois, tout en étant d'une grande prudence sur les dépenses et en se tenant prêt à un ajustement en temps réel à l'évolution du contexte macroéconomique".

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !