Cotation du 30/11/2021 à 17h36 Carrefour -3,63% 14,620€

Carrefour : le marché apprécie

Carrefour : le marché apprécie
Carrefour : le marché apprécie
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Carrefour progresse de 1,9% à 15,3 euros en début de séance malgré le ralentissement de sa croissance au troisième trimestre, sous l'effet d'une baisse des ventes en France, impactées par l'obligation du pass sanitaire dans les grands centres commerciaux. Le premier distributeur européen a fait état d'un chiffre d'affaires de 20,468 milliards d'euros au troisième trimestre, en hausse de 0,8% à périmètre comparable, mais en net recul par rapport à la progression de 3,6% réalisée au cours des trois mois précédents.

En France, les ventes ont diminué de 0,3% après une hausse de 4,0% au deuxième trimestre. Dans les seuls hypermarchés, dont la redynamisation est la priorité d'Alexandre Bompard, la baisse atteint même 2,8% alors que les ventes avaient progressé de 4,3% au trimestre précédent.

Concernant l'inflation, sujet du moment dans les salles de marché, le groupe explique que l'impact de l'augmentation des prix des matières premières a eu un effet limité sur sa performance puisqu'il bénéficie de contrats négociés sur l'année entière pour la majorité de ses achats marchands et non marchands en Europe. A ce stade, Carrefour n'anticipe pas d'effet matériel de l'inflation sur sa production annuelle.
Dans ce contexte, et sur la base de la bonne performance opérationnelle enregistrée au troisième trimestre, Carrefour confirme son objectif de génération de cash-flow libre net pour 2021, qui reste attendue nettement supérieure à l'objectif initial de 1 MdE.

Bryan Garnier réitère son avis 'achat' et sa cible de 20 euros. il ne s'attend pas à ce que cette publication serve de catalyseur pour déclencher le rerating tant attendu que le titre mérite compte tenu du redressement commercial en France et de la nouvelle politique de retour aux actionnaires. Cependant, le broker parie davantage sur des événements spécifiques tels que le prochain Digital Day début novembre et la cession probablement imminente de Taïwan et de la Pologne qui ouvrirait la voie à un ajustement géographique bienvenu du portefeuille (l'objet du prochain plan stratégique d'A. Bompard qui sera présenté en 2022 ?). Une chose est sûre, la consolidation en France ne se matérialisera pas dans les 12 mois pour booster le titre et le management est resté, sans surprise, évasif sur ce sujet lors de la conférence téléphonique post-publication.

Jefferies ('acheter') estime la performance de Carrefour assez impressionnante au troisième trimestre alors que le groupe continuer à gagner des parts de marché dans les principales zones géographiques. Le "pass sanitaire" en France a eu un impact temporaire et la direction a réitéré avec confiance ses objectifs annuels. Enfin, Invest Securities a ajusté son objectif de cours de 16,5 à 16 euros, tout en restant 'neutre' sur le distributeur.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !