»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/04/2019 à 17h35 Carrefour -0,30% 16,715€

Carrefour grimpe, les annonces bien accueillies

Carrefour grimpe, les annonces bien accueillies
Carrefour grimpe, les annonces bien accueillies
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Carrefour dévoile des résultats 2018 globalement en ligne avec les attentes du marché et relève son objectif de réduction de coûts. Le bénéfice opérationnel courant du premier distributeur européen ressort à 1,94 milliard d'euros (avant normes IAS 29), en recul de 3,4% en données publiées pour cause de baisse du real brésilien (+4,6% à taux de changes constants) pour un chiffre d'affaires de 85,2 MdsE, en hausse de +2,5% à changes constant. Le résultat net part du groupe ajusté repasse dans le vert, à 802 millions d'euros après une perte de 531 ME un an auparavant liée à des charges exceptionnelles massives. Le cash-flow libre, hors éléments exceptionnels, progresse de 14% à 1,088 milliard et la dette nette totalise 3,7 MdsE.

Les solides résultats de la filiale brésilienne ont permis au groupe de compenser un nouveau recul en France, où les hypermarchés français ne sont toujours pas parvenus à redresser la barre.

Le groupe propose le versement d'un dividende de 0,46 euro par action, stable par rapport à l'exercice 2017.

Le plan d'économies renforcé

En 2019, Carrefour poursuivra sa transformation, en approfondissant les initiatives prises en 2018. La société renforce notamment son plan d'économies, relevé à 2,8 MdsE en année pleine à horizon 2020, contre 2 MdsE initialement. L'entreprise a également musclé ses objectifs de réduction de surfaces de ses hypermarchés (à 400.000 m2), de simplification de ses assortiments (à 15% contre 10% auparavant) et d'ouvertures de formats de proximité (à 3.000 contre 2.000). Elle vise à horizon 2022 des revenus de 5 MdsE dans le e-commerce alimentaire et les produits bio. Enfin, 500 ME d'actifs immobiliers non stratégiques seront cédés d'ici 2020.

Le titre grimpe

Le marché accueille plutôt favorablement ces annonces avec un titre qui gagne 1,5% à 17,8 euros en matinée à Paris. Bryan Garnier parle de résultats satisfaisants et réitère son conseil 'achat' sur le dossier alors que le rythme de réduction des coûts peut se poursuivre en 2019 grâce à la restructuration du siège et aux alliances dans les achats avec Système U et Tesco. Le récent "Comité Central d'Entreprise" pour la branche hyper pointe également pour des actions plus radicales pour redresser le chiffre d'affaires des hypers et surtout l'EBIT. Le nouveau PDG de Carrefour Italie serait également en train d'élaborer un nouveau plan de restructuration. La plupart des initiatives en matière de proposition aux clients ne devraient porter leurs fruits qu'à un stade ultérieur, mais d'ici là, les économies de coûts devraient être en partie réinvesties dans les prix au niveau des hypermarchés français, ce qui pourrait se matérialiser en 2019 (surtout maintenant que la loi EGAlim est entrée en vigueur). BG a une 'fair value' de 21 euros sur le dossier.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com