Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 18/09/2020 à 17h35 Carrefour -2,89% 13,430€

Carrefour grimpe après un bon trimestre et la confirmation des objectifs

Carrefour grimpe après un bon trimestre et la confirmation des objectifs
Carrefour grimpe après un bon trimestre et la confirmation des objectifs
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Carrefour s'adjuge près de 5% à 14 euros ce mercredi. Le distributeur a enregistré au premier trimestre un chiffre d'affaires de 19,44 milliards d'euros, en croissance de 3,3% à changes courants et de 7,5% à changes constants. Le groupe a également réitéré les orientations du plan stratégique Carrefour 2022 tout en confirmant l'ensemble de ses objectifs opérationnels et financiers, à savoir 4,2 MdsE de chiffre d'affaires e-commerce alimentaire en 2022, 4,8 MdsE de chiffre d'affaires en produits bio en 2022, et un plan d'économies sur 3 ans de 2,8 MdsE en année pleine à fin 2020.

"Dans un trimestre très atypique, nos ventes ont été portées en janvier et février par le succès des initiatives stratégiques lancées depuis deux ans, puis ont connu une accélération notable en mars. Elles ont ainsi enregistré une croissance soutenue sur toute la période et dans toutes nos géographies", a souligné le PDG de Carrefour, Alexandre Bompard.

Bernstein ('performance de marché') parle de revenus légèrement supérieurs au consensus, "massivement" dopés par la pandémie de Covid-19, mais note que les ventes françaises ont été conformes aux estimations du marché. La direction a confirmé que les bénéfices du premier trimestre étaient proches des attentes initiales, la hausse des volumes étant compensée par des coûts supplémentaires dus à des éléments tels que les primes accordés aux employés, la logistique et les efforts pour protéger les salariés et les clients. Les supermarchés, les formats de commodité et les formats en ligne ont largement dépassé les hypermarchés, une tendance similaire à celle enregistrée par Casino ; la plus grande dépendance de Carrefour vis-à-vis des ventes des hypermarchés "est un inconvénient", souligne ainsi le courtier.

A l''achat' sur le titre, Bryan Garnier met en avant les commentaires rassurants de la direction sur la performance des hypers du deuxième trimestre et sur l'évolution de la marge EBIT au premier semestre, qui étaient deux craintes récentes des investisseurs. Carrefour a par ailleurs confirmé qu'il avait réduit son dividende dans le cadre d'une action de solidarité et qu'il bénéficie d'un bilan solide avec une forte trésorerie et 3,9 milliards d'euros de facilités de crédit toujours non utilisées. Enfin, Berenberg a ajusté son cours cible de 17,8 à 14,80 euros tout en restant à 'conserver' sur le dossier.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !