Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/07/2020 à 09h11 CAFOM -1,88% 3,140€
  • CAFO - FR0010151589
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Cafom : chiffre d'affaires consolidé de 67,6 ME au T3

Cafom : chiffre d'affaires consolidé de 67,6 ME au T3
Logo CAFOM

(Boursier.com) — Le groupe Cafom, leader de l'équipement de la maison en Outre-mer et de la vente de mobilier sur Internet en France, a réalisé, au troisième trimestre de son exercice 2009-2010 (octobre à décembre), un chiffre d'affaires consolidé de 67,6 ME. Par rapport à la même période de l'exercice précédent, le groupe a enregistré une croissance de 3% en données publiées et de près de 8% en tenant compte de la fermeture d'un magasin en Guyane et de la cession d'un établissement en Guadeloupe.

Dans le pôle "distribution traditionnelle", la tendance de consommation reste peu porteuse, nécessitant de poursuivre les efforts de réduction des coûts fixes. En outre, la stratégie de repositionnement de l'offre continue à peser sur le chiffre d'affaires, notamment en fin d'année. Mais cette politique de réduction de l'espace réservé aux produits à faible marge (informatique, produits bruns, etc...) a un impact favorable sur la marge brute.

En parallèle, le pôle "e-commerce" enregistre une croissance toujours soutenue de ses ventes, porté notamment par l'accélération de la croissance du site Internet espagnol de mobilier.

Confirmation des objectifs

A l'issue des 9 premiers mois, Cafom enregistre un chiffre d'affaires consolidé de 178,9 ME, en baisse de 4% en données publiées mais en hausse de 2% en données retraitées. Le groupe est ainsi en mesure de confirmer son objectif d'un chiffre d'affaires annuel consolidé supérieur à 220 ME pour l'ensemble de l'exercice 2009-2010.

Dans le même temps, l'amélioration progressive de la situation dans le pôle "distribution traditionnelle", la part croissante du pôle "e-commerce" (15% du chiffre d'affaires) et les premières économies liées de la mutualisation des achats avec BUT doivent permettre un retour à un niveau normatif de rentabilité.

©2010-2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !