Accueil
»
Bourse
»
Action Europe
»
Actualités
»
Consultation
Burberry Group
  • GB0031743007
  • + Ajouter à : Mes Listes

Burberry grimpe, le marché voit des signes encourageants

Burberry grimpe, le marché voit des signes encourageants
Burberry grimpe, le marché voit des signes encourageants
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Burberry gagne du terrain à Londres (+2,5%) malgré l'annonce d'une chute de 27% de ses revenus à périmètre comparable au cours du trimestre clos fin mars, qui s'est terminé avec la fermeture d'environ 60% de ses magasins de détail. Burberry, comme les autres marques de luxe, a subi les premiers effets de la crise du coronavirus fin janvier, lorsque les ventes en Chine, l'un de ses marchés les plus importants, ont commencé à chuter fortement. Alors que la pandémie s'étendait à l'Europe et à l'Amérique du Nord, la firme britannique a subi des pertes très importantes en mars avec la fermeture de tous ses magasins dans ces zones. Elle note toutefois une nette reprise de son activité en Chine et en Corée du Sud.

La marque, célèbre pour son trench-coat, a vu son résultat opérationnel fondre de 57% sur l'exercice à 189 millions de livres, pour un chiffre d'affaires annuel de 2,63 milliards de livres, en baisse de 3%. Le bénéfice d'exploitation ajusté a atteint 404 M£, en repli de 1% (-8% à taux de change constants).

Le directeur général, Marco Gobbetti, a déclaré que Burberry progressait fortement dans sa stratégie de repositionnement de la marque, avec des ventes qui ont augmenté plus vite que prévu, avant l'apparition du coronavirus. "Depuis lors, l'urgence sanitaire mondiale a eu un impact profond sur le monde, notre industrie et Burberry, mais je suis très fier de la façon dont nous avons réagi... Il faudra du temps pour guérir, mais nous sommes encouragés par notre forte reprise dans certaines parties de l'Asie et nous sommes bien préparés pour traverser cette période".

La société précise ne pas être en mesure de fournir des orientations spécifiques pour l'année fiscale 2021, à ce stade, car il est actuellement difficile de prédire l'évolution de la pandémie et ses conséquences économiques à long terme. "Toutefois, nous avons actuellement fermé 50% de notre réseau de magasins et nous prévoyons que notre premier trimestre (jusqu'à fin juin 2020) sera sévèrement touché, avec des fermetures de magasins susceptibles de se situer à, ou proche, du pic pour la plus grande partie du trimestre".

Dans ces conditions, le management a décidé de suspendre le versement du dividende et reverra les futurs paiements à la fin de son exercice fiscal 2021.

Morgan Stanley évoque des signes plutôt encourageants avec une chute des ventes légèrement moins prononcée qu'attendue au quatrième trimestre.

©2020,