Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 29/09/2020 à 16h39 Alphabet Class A -0,02% 1 458,43$
  • GOOGL - US02079K3059
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Bruxelles s'inquiète du rachat de Fitbit par Google

Bruxelles s'inquiète du rachat de Fitbit par Google
Bruxelles s'inquiète du rachat de Fitbit par Google
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Bruxelles vise à nouveau un géant américain de la tech, en l'occurrence Google. La Commission européenne a en effet ouvert une enquête approfondie afin d'apprécier le projet d'acquisition de Fitbit par la filiale d'Alphabet au regard du règlement de l'UE sur les concentrations. Elle craint que l'opération proposée ne renforce encore la position de Google sur les marchés de la publicité en ligne, en accroissant le volume de données déjà important que Google pourrait utiliser pour personnaliser les publicités qu'elle propose ou qu'elle affiche. En acquérant Fitbit, Google acquerrait en effet la base de données gérée par Fitbit concernant la santé et la forme physique de ses utilisateurs et la technologie permettant de développer une base de données similaire à celle de Fitbit. Le groupe californien avait annoncé le rachat du spécialiste des objets connectés pour 2,1 milliards de dollars en novembre 2019.

Le régulateur va maintenant réaliser une enquête approfondie sur les effets de l'opération pour déterminer si ses craintes initiales concernant la concurrence sur les marchés de la publicité en ligne sont fondées. Par ailleurs, il examinera également plus en détail les effets de la combinaison des bases de données et des capacités de Fitbit et de Google dans le secteur des soins de santé numériques, qui n'en est encore qu'à ses balbutiements en Europe et si, une fois propriétaire de Fitbit, Google aurait la capacité de dégrader l'interopérabilité des dispositifs portables de ses concurrents avec son système d'exploitation Android pour les téléphones intelligents et serait incitée à le faire.

La Commission dispose à présent de 90 jours ouvrables, soit jusqu'au 9 décembre 2020, pour prendre une décision. L'ouverture d'une enquête approfondie ne préjuge pas de l'issue de la procédure, rappelle le gendarme de la concurrence.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !