»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/09/2019 à 23h20 BROADCOM RG -2,20% 284,260$
  • AVGO - US11135F1012
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Broadcom : prévisions prudentes, le titre perd plus de 2%

Broadcom : prévisions prudentes, le titre perd plus de 2%
Broadcom : prévisions prudentes, le titre perd plus de 2%

(Boursier.com) — Broadcom, l'un des principaux fabricants mondiaux de semi-conducteurs, a publié les résultats de son 3è trimestre fiscal jeudi soir après la clôture. Le bénéfice net est ressorti supérieur aux attentes des analystes, et les ventes étaient en ligne, mais les prévisions ont un peu déçu, le groupe continuant d'évoquer un environnement difficile pour l'industrie des "semis".

En réaction à la publication de ces comptes, l'action Broadcom reculait vendredi en séance de 2,45% à 293,49$. Les titres des autres fabricants de semi-conducteurs réagissaient en ordre dispersé : -0,6% pour Qualcomm, -1,1% Intel et -1,2% pour NVIDIA, tandis qu'à l'inverse, AMD (Advanced Micro Devices) progressait de 1,5%, Micron Technology gagnait 0,8% et Xilinx prenait 0,7%.

Le bénéfice net trimestriel du groupe américain a atteint 715 millions de dollars (soit 5,16$ par action en données ajustées), en baisse de 40% par rapport au 1,2 milliard de dollars publié lors de la même période de 2018. Le chiffre d'affaires a en revanche augmenté de 9% sur un an à 5,52 Mds$ contre 5,06 Mds$ au 3ème trimestre 2018.

Les analystes attendaient un bénéfice par action ajusté (hors éléments exceptionnels) un peu inférieur, à 5,13$, et des ventes de 5,5 milliards de dollars, semblables à celles qui ont été publiées.

Le marché a atteint son "point bas", mais devrait y rester...

Pour l'ensemble de l'exercice, le groupe a confirmé ses prévisions faites en juin. Il s'attend à des ventes de l'ordre de 22,5 Mds$, une "guidance" légèrement inférieure aux attentes du consensus Factset, situé à 22,61 Mds$.

Les attentes des analystes avaient été revues en baisse en juin, suite à un avertissement du groupe sur ses ventes. Broadcom avait alors manqué le consensus, et avait revu à la baisse ses prévisions annuelles de 24,5 à 22,5 Mds$. Le groupe avait cité des incertitudes géopolitiques et l'interdiction de vendre désormais des composants au groupe chinois Huawei, un de ses gros clients, qui fait l'objet de sanctions commerciales américaines.

Ce jeudi soir, le groupe a toutefois estimé que la baisse de la demande mondiale de semi-conducteurs avait désormais atteint son "point bas". "Nous pensons que la demande à atteint son point bas, mais qu'elle restera à ce niveau en raison de l'environnement incertain actuel", a déclaré le directeur général de Broadcom, Hock Tan, qui a souligné que le trimestre passé avait été marqué par "un contexte de marché difficile".

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com