Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 13/10/2017 SFR (Ex-Numericable SFR) 0,00% 34,500€
  • SFR - FR0011594233
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Bouygues dément la reprise des discussions sur une consolidation dans les télécoms

Bouygues dément la reprise des discussions sur une consolidation dans les télécoms
Bouygues dément la reprise des discussions sur une consolidation dans les télécoms
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les tractations en vue d'une consolidation du secteur des télécoms en France, c'est-à-dire le passage de quatre à trois opérateurs, auraient repris, croit savoir 'La Lettre de l'Expansion'. C'est Patrick Drahi, le patron d'Altice, et donc de SFR (et de 'La Lettre de l'Expansion') qui en serait à l'initiative. Au début du mois d'avril 2016, Orange avait renoncé à racheter Bouygues Telecom, pour une question de prix essentiellement, après de longues discussions avec Bouygues. Le secteur avait marqué le coup, car la perspective de la disparition d'un des acteurs du marché laissait entrevoir une réduction de la forte pression concurrentielle régnant en France dans les télécoms.

Si les discussions reprennent à l'initiative de SFR, il est encore difficile d'imaginer quel pourrait être le schéma adopté et qui irait où. A ce stade, c'est toujours Bouygues Telecom qui fait figure de proie et les trois autres opérateurs de prédateurs. Le secteur est très actif depuis quelques mois. Orange et Vivendi chercheraient à trouver une rampe de lancement pour Canal+ tandis qu'Iliad prépare son lancement en Italie. SFR pour sa part est en train de monter un gros pôle de contenus tout en rattrapant le retard d'investissement accumulé dans le mobile en France.

Bouygues a démenti en matinée à l'agence Reuters la reprise des pourparlers. Le groupe "dément toute discussion avec les autres opérateurs en vue d'une possible consolidation du secteur des télécoms", a affirmé un porte-parole. En dépit de cette prise de position, le secteur reste orienté en vive progression, avec un gain de 2,9% pour Iliad, à 194,65 euros, ou de 2,2% à 26,62 euros pour SFR.

©2017-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !