»
»
»
»
Consultation
Cotation du 22/07/2019 à 17h35 Bourbon +0,51% 3,960€
  • GBB - FR0004548873
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Bourbon : à la manoeuvre

Bourbon : à la manoeuvre
Bourbon : à la manoeuvre
Crédit photo © Bourbon

(Boursier.com) — Bourbon cède 0,6% ce jeudi à 1,89 euro, alors que Portzamparc qui était à la vente sur le dossier et qui avait interrompu son suivi du titre au mois d'avril, redevient "neutre". Rappelons que le groupe a confirmé récemment avoir reçu une offre de restructuration financière de la part de ses principaux créanciers et crédit-bailleurs... "Comme indiqué le 14 mars dernier, Bourbon a reçu plusieurs propositions, soumises à conditions notamment de due diligences, prévoyant notamment de nouveaux financements et une réduction de la dette avec, pour certaines d'entre elles, une conversion d'une partie de la dette en capital. L'offre reçue ce jour est soumise à un certain nombre de conditions suspensives", a précisé Bourbon.

Alors que le déploiement du plan stratégique progresse selon le groupe, Bourbon a donc reçu une offre de restructuration émise par ses principaux créanciers et crédit-bailleurs. Cette offre soumise à un certain nombre de conditions suspensives, "se doit d'être analysée et appréciée au regard des intérêts du groupe, de ses employés et de ses actionnaires", souligne Bourbon, qui juge que d'autres offres pourraient être formulées dans les semaines qui viennent. Le Conseil d'administration de Bourbon Corporation "ne se prononcera sur ces offres qu'après en avoir soigneusement étudié tous les termes".

Apport de liquidités

Les créanciers principaux et loueurs de navires du groupe Bourbon ont déposé une nouvelle offre visant à restructurer la dette du spécialiste des prestations de services maritimes à l'offshore pétrolier et gazier.
L'offre en question provient d'entreprises et d'institutions françaises, chinoises et internationales, qui représentent, ensemble, 75% de la dette du groupe. Les Français BNP Paribas, Crédit Mutuel Alliance Fédérale, Natixis et Société Générale, comptent parmi les financiers.
L'offre prévoit un apport de liquidités à hauteur de 120 millions d'euros, ainsi qu'une conversion en capital de plus de 1,4 milliard d'euros de dette - sur 2,7 milliards de dette totale. A l'issue de cette restructuration, les créanciers et loueurs disposeraient de 93% du capital.

Le 'deal' permettrait une réduction de plus de moitié de l'endettement du groupe. Les créanciers estiment que l'opération permettrait de préserver l'emploi et l'outil industriel ainsi que la mise en oeuvre par le groupe Bourbon de son plan d'actions...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com