Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 13/08/2020 à 17h25 Boostheat -0,38% 5,280€

Boostheat dévoile son plan Efficiency 2022 ; une quarantaine de licenciements prévus

Boostheat dévoile son plan Efficiency 2022 ; une quarantaine de licenciements prévus
Boostheat dévoile son plan Efficiency 2022 ; une quarantaine de licenciements prévus
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Boostheat tire les enseignements de son 1er semestre 2020 et présente les mesures de gestion afin d'adapter sa structure de coûts au contexte de suspension de la production série et de redéfinition de sa stratégie commerciale en France et en Allemagne.

Commandes confirmées

Comme attendu, le 1er trimestre 2020 est traditionnellement marqué par l'effet de la basse saison, caractérisé par une faible activité commerciale. Cet effet a été amplifié par la dégradation de la situation économique provoquée par la crise de la pandémie de COVID-19 conduisant à un gel des commandes.

Lors de son précédent communiqué, le spécialiste français en efficacité énergétique avait indiqué activer un plan d'optimisation de la performance et de la fiabilité de sa chaudière et orientait ses ressources vers une version upgradée - la Boostheat.20 Connect.
A cette occasion, Boostheat avait fait part de la suspension de ses activités de production et la mise en veille de la commercialisation de la Boostheat.20 Origin, réservant sa production réduite à ses seuls besoins de validation.
Par ailleurs, le Groupe a pris la décision d'adapter sa politique commerciale et de focaliser l'essentiel de son activité commerciale sur un modèle de ventes indirectes en B2B2C et B2B, plus efficace pour augmenter ses volumes et plus rentable pour la société.

Au 30 juin 2020, Boostheat dispose dans son carnet de 305 commandes cumulées de Boostheat.20, ce nombre résultant des commandes enregistrées en 2019 et au 1er semestre 2020 ainsi que des annulations suite au report des installations ; le parc de chaudières installées représente en cumulé 50 Boostheat.20, dont 20 projets pilotes.
Les différents partenaires de Boostheat entendent soutenir la société et conserver leur engagement au bénéfice de la Boostheat.20 Connect. En Suisse, Novogaz, filiale du groupe Holdigaz, a confirmé son intention de commandes de 250 Boostheat.20 annoncée lors de l'introduction en Bourse, alignant son calendrier de commandes sur celui de Boostheat.

Mise en place du plan Efficiency 2022

Boostheat a décidé de mettre en oeuvre un plan d'actions stratégique, "Efficiency 2022". La société a réuni, le 7 juillet, les représentants de son CSE pour leur présenter ce projet stratégique répondant aux nouvelles donnes de l'entreprise. Celui-ci prendrait en compte des mesures de réorganisation et le report de certaines activités non indispensables à court terme.

a) 1er volet : regroupement des sites de R&D et de production

Le premier volet du plan d'actions concerne l'optimisation de la performance et la fiabilisation de la Boostheat.20, priorités de Boostheat. Afin de créer des synergies plus fortes et d'accélérer ses process, Boostheat a pour projet de regrouper l'ensemble de ses activités de Recherche, Développement, Production, Marketing et Service Après Vente sur son site de Vénissieux. Les projets en cours et futurs, mobilisant des ressources actuellement basées sur deux sites géographiquement éloignés -23 personnes à Ramonville-Saint-Agne (31) et 46 personnes à Vénissieux (69)-, pourront bénéficier d'une agilité accrue autour de l'outil de production pour une quasi-simultanéité des étapes d'ingénierie et de développement.
Le regroupement de ces activités techniques sur un seul et même site permettra une organisation plus réactive et plus efficace. Le site actuel de Vénissieux dispose des installations et de la surface nécessaires pour répondre aux besoins de l'entreprise.
Le recours à des expertises externes fait également partie des solutions déjà adoptées par Boostheat pour accélérer son plan d'actions.

A ce stade d'avancement, Boostheat a pour objectif de proposer la version upgradée de son produit (Boostheat.20 Connect) dès le second semestre 2021. Avec ces récentes mesures, Boostheat s'efforcera d'accélérer ce délai dans l'optique de pouvoir reprendre ses activités commerciales courant du 1er semestre 2021.

b) 2e volet : restructuration de l'activité commerciale

La 2e mesure de ce plan d'actions concerne le repositionnement de son modèle commercial sur un modèle de ventes indirectes en B2B2C et B2B.

En France, cette décision a entraîné une restructuration de la filiale commerciale Boostheat France, et par voie de conséquence, le licenciement de 9 personnes, principalement dédiées à l'activité B2C.

Les effectifs de cette entité sont désormais concentrés sur le Centre de Relation Client (accompagnement des clients actuels et futurs), le Business Development (croissance du modèle B2B2C) et les relations avec les partenaires (installateurs et SAV). Cette équipe de 6 personnes resserrée et adaptée à ses nouveaux besoins est déjà opérationnelle.

En Allemagne, la structure actuelle de 5 personnes ne connaît pas de modification de son organisation. Elle interviendra comme un pilier majeur au développement de Boostheat sur un marché réceptif aux caractéristiques de la Boostheat.20.

c) 3e volet : réduction du point mort

Enfin, dans un dernier volet, Boostheat étudie l'ensemble des leviers lui permettant de réduire son point mort et d'étendre sa visibilité financière. Le Groupe a adopté des mesures d'abaissement de ses coûts avec un plan de réduction de ses dépenses déjà engagé fin 2019 et un projet Design2cost accéléré pour réduire la BOM.

Boostheat rappelle avoir également comptabilisé 7,3 ME de ressources nouvelles : 6 ME de PGE, 1 ME de prêt innovation, 0,3 ME de solde subvention de la région AURA. La trésorerie estimée au 30 juin 2020 est de 17,1 ME. Le rythme des dépenses découlant de ce plan "Efficiency 2022" permettrait de financer l'activité jusqu'en septembre 2021. Boostheat poursuit ses efforts et complète ses premières mesures afin d'ajuster sa structure de coûts au contexte actuel de l'entreprise.

Dans le cadre de l'ensemble des opérations envisagées dans le plan "Efficiency 2022", les effectifs du Groupe seraient adaptés au volume d'activité de Boostheat qui employait, au 30 juin 2020, 89 personnes. Ainsi pour l'ensemble du Groupe, le projet pourrait conduire à la suppression d'une quarantaine de postes, majoritairement sur les fonctions industrielles, de R&D et intégrant la récente restructuration de Boostheat France. Le Groupe proposera, par ailleurs, des mesures d'accompagnement individuel à chaque salarié concerné par le projet.

Consultations du CSE

Ce projet, approuvé à l'unanimité lors d'un Conseil d'Administration qui s'est tenu le 30 juin, s'inscrit dans un Plan de Sauvegarde de l'Emploi (PSE). Il fera l'objet de consultations codifiées avec le CSE et l'ensemble des représentants du personnel. Elles devraient s'étaler jusqu'à fin 2020.

La réunion du CSE tenue le 7 juillet a permis de remettre aux représentants du personnel les documents relatifs au projet de restructuration. Les prochaines réunions marqueront l'entrée dans des échanges organisant les modalités du PSE dans la perspective d'aboutir à un accord.

Ebitda positif dès 2022

L'ambition d'économies cumulées de la société sur les années 2020, 2021 et 2022 est de plus de 5 ME en termes de charges de fonctionnement, et de plus de 5 ME en termes de charges de personnel.

Au travers de l'ensemble des mesures prises dans le cadre du plan "Efficiency 2022", Boostheat a pour ambition de générer un Ebitda positif dès 2022 avec la vente d'au moins 2.000 chaudières.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !