»
»
»
»
Consultation
Cotation du 23/08/2019 à 17h35 Bonduelle -0,86% 23,100€
  • BON - FR0000063935
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Bonduelle : victime de la canicule !

Bonduelle : victime de la canicule !
Bonduelle : victime de la canicule !
Crédit photo © Bonduelle

(Boursier.com) — En queue de peloton du SRD, Bonduelle lâche plus de 4% ce mardi sur le marché parisien pour revenir à 24,85 euros. Malgré la publication d'un chiffre d'affaires 2018-2019 conforme aux attentes à 2 777,1 millions d'euros, stable d'une année sur l'autre, et la confirmation de l'objectif d'une stabilité de la rentabilité opérationnelle courante à périmètre et change constants sur l'exercice écoulés, le groupe agroalimentaire a fait état de vents contraires pour le nouveau millésime, avec en particulier l'impact des canicules sur les récoltes actuelles.

Message brouillé pour 2019-2020

Les perspectives annoncées sont ainsi teintées de prudence. Certes, Bonduelle a précisé que des augmentations de prix ont été obtenues auprès de la grande distribution dans plusieurs pays, à l'exception de la France. Mais leurs effets seront contrebalancés par d'autres effets. Cette évolution moyenne des prix de vente, restée inférieure aux inflations subies, l'augmentation de la pression concurrentielle, tant en Union européenne qu'en Amérique du Nord, et un début de campagne rendu très difficile par des situations de canicules record, une sécheresse et des restrictions d'irrigation dans certaines zones, impacteront l'exercice 2019-2020, a lancé le groupe dans son communiqué.

Ajustements d'analystes

Il n'en fallait pas plus pour doucher les investisseurs et engendrer quelques ajustements chez les analystes. Midcap Partners Louis Capital Markets ramène ainsi son objectif de cours de 26,4 à 25,9 euros, tout en restant "neutre" sur le dossier, au motif que les perspectives 2020 lui paraissent "peu lisibles". Plus spectaculaire, Portzamparc a dégradé d'un cran son opinion sur le titre, pour passer négatif : "Le recul actuel des ventes conjugué à des perspectives de rentabilité peu encourageantes nous conduisent à abaisser notre opinion à Alléger contre Conserver précédemment", indique le bureau de recherche, dont l'objectif est coupé à 25 euros.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com