Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 03/08/2020 à 17h35 Bonduelle +0,25% 20,450€
  • BON - FR0000063935
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Bonduelle : prudent pour la suite

Bonduelle : prudent pour la suite
Bonduelle : prudent pour la suite

(Boursier.com) — Le Groupe Bonduelle a réalisé au 1er semestre de son exercice un chiffre d'affaires de 1.442,3 millions d'euros soit une progression de 2,5% en données publiées et de +0,6% en données comparables. Les effets de change contribuent pour 1,9% à la croissance publiée du semestre avec le renforcement des dollars américain et canadien et du rouble russe.
Le groupe affiche un résultat opérationnel courant à 57,2 millions d'euros soit une variation de -6,2% en données publiées et -8,3% en données comparables.

Ces différents éléments permettent au Groupe Bonduelle de confirmer ses objectifs annuels de rentabilité en bas de la fourchette initiale.

La dette financière nette du groupe s'établit au 31 décembre 2019 à 978,2 ME, contre 879,9 ME à la même période de l'exercice précédent.
Retraitée de la norme IFRS 16 appliquée depuis le 1er juillet de l'exercice, la dette financière nette du groupe s'élève à 892,5 millions d'euros, reflétant la saisonnalité habituelle de l'activité ainsi que l'acquisition des participations minoritaires de la société Soléal (France). Le ratio de gearing, hors impact IFRS 16, s'élève à 123,5%, en baisse de plus de 8 points par rapport à la période comparable de l'exercice précédent. Enfin, le coût moyen de la dette, hors IFRS 16, s'établit à 2,20% en amélioration significative par rapport à l'exercice précédent (2,69%).

Impact de l'épidémie de Covid-19

Le Groupe Bonduelle ayant une activité commerciale limitée en Asie, ne disposant pas d'implantation industrielle et ayant un recours limité à des fournisseurs de cette région, l'impact de l'épidémie de Covid-19 reste à ce jour limité.
Le groupe reste attentif aux effets de cette épidémie sur les tendances de consommation de ses différents marchés et aux éventuelles mesures de confinement qui seraient mises en place dans les zones de production.

Perspectives

"L'évolution de l'activité du 1er semestre, en deçà des attentes initiales du groupe en Europe, l'impact des campagnes agricoles délicates de l'été et de l'automne 2019 ainsi que l'alerte sanitaire aux Etats-Unis limiteront les perspectives d'évolution du chiffre d'affaires et de la rentabilité opérationnelle courante du groupe en 2019-2020 au bas de la fourchette communiquée en octobre 2019", prévient la direction du groupe.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !