Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 25/09/2020 à 17h35 Bonduelle -0,84% 18,900€
  • BON - FR0000063935
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Bonduelle : de retour sur les 20 euros

Bonduelle : de retour sur les 20 euros
Bonduelle : de retour sur les 20 euros
Crédit photo © Bonduelle

(Boursier.com) — Bonduelle recule de près de 2%, de retour sur les 20 euros ce mardi, après avoir réalisé un chiffre d'affaires 2019-2020 de 2.854,9 millions d'euros, en progression de +2,8% en données publiées et +1,4% en données comparables.
Le 4ème trimestre a affiché un repli de -6,3% en données publiées et -6% en données comparables, reflétant une activité fortement impactée par la pandémie de Covid-19, notamment un arrêt brutal des activités de food service au printemps et une baisse de la fréquentation des points de vente, affectant en particulier les technologies de surgelé et frais. A l'inverse, et sans pouvoir compenser le déficit des activités citées, l'activité conserve, portée par les marques nationales, progresse fortement sur le trimestre et affiche dans les différentes zones géographiques du groupe des gains de parts de marché.

La zone Europe, représentant 45,5% de l'activité sur l'exercice, affiche une stabilité globale. Si le début d'exercice était marqué par une croissance des activités conserve et surgelé à marques (Bonduelle et Cassegrain), et un segment frais en léger retrait, la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 a accentué cette tendance, la baisse de fréquentation des rayons et l'accroissement de la consommation à domicile bénéficiant majoritairement aux produits dits de longue conservation au détriment des produits frais. L'activité restauration hors foyer (restauration commerciale et restauration sociale), en croissance en cumulé à fin février, s'est vue fortement impactée par les mesures de confinement, principalement en surgelé et frais.

Bonduelle annonce que l'évolution très différenciée de ses activités, induisant un mix de rentabilité défavorable des ventes, a entraîné également des surcoûts de stockage dans l'activité surgelé et des pertes de matières premières liées à la diminution de débouchés en frais. Par ailleurs, les mesures de protection des salariés ont généré des surcoûts et des pertes d'efficacité industrielle. Enfin la Direction générale a souhaité marquer sa reconnaissance et sa solidarité aux collaborateurs les plus exposés au travers de primes et contributions exceptionnelles.

"Les perspectives 2020-2021 dépendront pour une large part de l'évolution de la pandémie et corrélativement de l'évolution des différents segments d'activités mais également de l'évolution à moyen terme des habitudes de consommation, les campagnes agricoles se déroulant, elles, de façon satisfaisante", souligne Bonduelle.
"Suite à cette publication nous ajustons à la baisse notre prévision de MOC (3,8% contre 4% précédemment) et donc de ROC" commente Portzamparc (-5,7% à 108,8 ME). "Ces ajustements ont un impact négligeable sur notre objectif de cours que nous maintenons à 26 euros... Nous gardons ainsi notre recommandation 'Acheter' sur le titre" conclut l'analyste.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !