Accueil
»
Bourse
»
Action Europe
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 22/01/2020 à 11h30 Bombardier Inc +1,18% 0,895€
  • CA0977512007
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Bombardier s'effondre après un point intermédiaire très décevant

Bombardier s'effondre après un point intermédiaire très décevant
Bombardier s'effondre après un point intermédiaire très décevant
Crédit photo © Bombardier

(Boursier.com) — Bombardier s'effondre littéralement à Toronto après la publication de résultats préliminaires nettement inférieurs aux attentes du marché pour son quatrième trimestre 2019. Le groupe de transport s'attend à réaliser des revenus de 4,2 milliards de dollars sur la période contre 5 Mds$ de consensus. Le RAII ajusté devrait être négatif à hauteur de 130 M$ alors que les flux de trésorerie disponible devraient ressortir à environ 1 Md$, soit environ 650 M$ moins élevés que prévu. L'entreprise évoque les mesures prises pour réaliser des projets ferroviaires en redressement, l'échéancier de ses paiements d'étape et des nouvelles commandes de Transport, ainsi que du report de la livraison de quatre avions Global 7500 au cours du premier trimestre de 2020.

Au cours des trois mois clos fin décembre, le groupe a livré 58 avions pour un total de 175 avions pour l'ensemble de l'exercice. Alors que la branche Aviation progresse bien dans l'accélération de la production du Global 7500, sa marge RAII ajustée pour l'exercice devrait toujours être d'environ 7,0%, conformément à la prévision pour l'exercice.

Chez Transport, le RAII ajusté négatif pour le quatrième trimestre devrait être d'environ 230 M$. Ce montant inclut une charge d'environ 350 M$ liée à certains projets au Royaume-Uni (la plateforme AVENTRA), aux négociations avec les Chemins de fer fédéraux (CFF) suisses et à des coûts de production et de fabrication accrus en Allemagne. Tandis que les résultats financiers du quatrième trimestre de Transport ont été moins élevés que prévu, Bombardier continue de faire d'importants progrès dans le cadre de ses projets en redressement et de prendre les mesures qui s'imposent pour assurer à l'entreprise un succès à long terme.

L'autre mauvaise nouvelle pour Bombardier est la réévaluation de sa participation dans le programme de l'A220 : "tandis que le programme A220 continue de livrer concurrence avec succès sur le marché et de démontrer sa valeur aux compagnies aériennes, les plus récentes indications du plan financier de SCAC appellent à investir des capitaux additionnels pour soutenir l'accélération des cadences de production, à repousser le moment de renouer avec le seuil de rentabilité et à générer un rendement moins élevé que prévu sur la durée du programme. Cela pourrait réduire significativement la valeur de la coentreprise". Une charge de dépréciation pourrait suivre rapidement... Bombardier est partenaire minoritaire du programme A220, avion de ligne conçu par le groupe canadien racheté en 2018 par Airbus.

Après avoir perdu jusqu'à 39% un peu plus tôt en séance, le titre du groupe industriel abandonne actuellement plus de 30% à Toronto.

©2020,

Partenaires de Boursier.com