Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 22/09/2020 à 14h27 Bollore +1,62% 3,140€
  • BOL - FR0000039299
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Bolloré : le résultat net augmente de 17% au 1er semestre

Bolloré : le résultat net augmente de 17% au 1er semestre
Bolloré : le résultat net augmente de 17% au 1er semestre
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires de Bolloré au 1er semestre 2020 s'élève à 11,612 milliards d'euros en repli de -4% à périmètre et taux de change constants (-1% en données publiées) avec :
- Transport et Logistique en retrait de -2% :
- Bolloré Logistics : +6%, bénéficiant de la forte progression dans l'aérien qui absorbe largement le léger recul du maritime ;
- Bolloré Africa Logistics : -13% compte tenu de la contraction des activités de logistique et de l'impact de la fin de la concession du terminal de Douala (DIT) au Cameroun ;
- Logistique pétrolière : -19%, principalement en raison de la chute des cours des produits pétroliers ;
- Communication : -2%, malgré la croissance d'UMG (+4%) qui ne compense pas complètement le recul des autres activités ;
- Stockage d'électricité et systèmes : -8%, notamment en raison de la baisse des activités industrielles de la Bretagne et d'IER affectées par le confinement.

En données publiées, le chiffre d'affaires est en repli de -1%, compte tenu de 263 millions d'euros de variations de périmètre (intégration d'Editis et de M7 chez Vivendi et sortie de Bolloré Ports France et Wifirst) et de 37 ME d'effets de change (correspondant principalement à la hausse du dollar).

Le résultat opérationnel ajusté (Ebita) s'établit à 948 ME, en hausse de +3% (-1% à périmètre et taux de change constants).

Le résultat financier s'établit à 447 ME (42 ME au 1er semestre 2019). La part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence non opérationnelles est de -91 ME (-10 ME au 1er semestre 2019). Après prise en compte de -353 ME d'impôts (-235 ME au 1er semestre 2019), le résultat net consolidé s'établit à 758 ME (530 ME au 1er semestre 2019), en croissance de +43%. Le résultat net part du Groupe ressort à 174 ME (149 ME au 1er semestre 2019), en hausse de près de +17%.

Situation financière

L'endettement net s'élève à 7,528 MdsE (8,72 MdsE au 31 décembre 2019), en diminution de -1,192 MdE dont -185 ME sur Bolloré hors Vivendi.

Les capitaux propres ressortent à 26,675 MdsE (25,942 MdsE au 31 décembre 2019), en amélioration de 733 ME en lien avec la cession de 10% du capital d'UMG à Tencent (+2,8 MdsE avant frais et impôts) et malgré l'impact négatif de la baisse des cours sur les titres (-1,4 MdE) et les rachats des titres du Groupe (Vivendi et Blue Solutions). Le ratio d'endettement net sur fonds propres ('gearing') ressort à 28% (34% à fin 2019).

Au 30 juin 2020, les liquidités du Groupe, lignes confirmées non tirées et placements liquides, représentent un montant de 2,7 MdsE au niveau de Bolloré et 8,1 MdsE en incluant Vivendi.

Dividende

Le Conseil d'administration de Bolloré a décidé le versement d'un acompte sur dividende de 0,02 euro par action, identique à celui de l'an dernier, payable uniquement en espèces.

Le détachement de l'acompte interviendra le 2 septembre. Le paiement sera effectué le 4 septembre.

Quel impact de la crise sanitaire ?

Bien que les impacts soient plus sensibles pour certains pays ou métiers, le Groupe a su faire preuve de résilience et s'adapter pour continuer de servir au mieux ses clients, tout en réduisant ses coûts pour préserver ses marges. Les activités de Transport et Logistique ont bénéficié de taux de fret exceptionnels qui compensent en partie le ralentissement des flux habituels. Les activités de communication ont montré une bonne résistance grâce à la musique et la télévision payante.

Le Groupe analyse avec attention les conséquences actuelles et potentielles de la crise. Il est difficile à ce jour de déterminer comment elle impactera ses résultats annuels. Les métiers liés à la publicité et au spectacle vivant risquent d'être affectés plus durablement que les autres.

Groupe Bolloré reste néanmoins confiant quant à la capacité de résilience de ses principaux métiers. Il continue de mettre tout en oeuvre pour assurer la continuité de ses activités, ainsi que pour servir et divertir au mieux ses clients et ses publics, tout en respectant les consignes des autorités de chaque pays où il est implanté.

Une revue de la valeur des actifs à durée de vie indéfinie a été effectuée. Au regard de la performance réalisée au cours du premier semestre par les différentes UGT, le Groupe n'a pas identifié d'indice de perte de valeur nécessitant la mise en oeuvre des tests de perte de valeur complets. Cette analyse a été complétée par la réalisation de tests de sensibilité menés pour apprécier leur capacité de résistance.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !