»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/09/2019 à 17h35 Boiron +2,29% 33,550€
  • BOI - FR0000061129
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Boiron voit rouge, la HAS confirme son avis négatif sur l'homéopathie

Boiron voit rouge, la HAS confirme son avis négatif sur l'homéopathie
Boiron voit rouge, la HAS confirme son avis négatif sur l'homéopathie
Crédit photo © Boiron

(Boursier.com) — Après avoir été suspendu hier en séance, Boiron concède plus de 3% à 35,70 euros ce vendredi à la reprise des cotations, sur un nouveau plancher pluriannuel. Sans surprise, la Commission de la transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS) a maintenu sa recommandation défavorable au remboursement des médicaments homéopathiques. C'est la direction de Boiron qui l'a confirmé, en critiquant au passage la méthodologie d'évaluation retenue par la Commission de la transparence de l'autorité de tutelle, dont l'avis a été rendu "dans un temps record" et qui "ne tient pas compte de la spécificité des médicaments homéopathiques".

Boiron souligne dans son argumentaire le peu de cas fait par la HAS concernant l'intérêt de santé publique de ces médicaments, l'absence d'indications thérapeutiques résultant de leur statut réglementaire et le caractère individualisé du traitement homéopathique". La firme familiale, leader mondial de l'homéopathie, reste mobilisée pour faire reconnaître l'importance essentielle de maintenir l'homéopathie au sein de notre système de santé", alors que plus de 1.100.000 Français ont d'ores et déjà manifesté leur attachement au maintien du remboursement de ces médicaments.

Dans son avis, la HAS, qui a étudié 1.200 médicaments homéopathiques, évoquerait un "manque d'efficacité prouvée" de ces traitements. La balle est désormais dans le camp du gouvernement, qui a décidé de temporiser au regard des priorités du moment (canicule) : "Le ministère français de la Santé ne prendra pas de décision avant plusieurs jours, voire plusieurs semaines" a déclaré ce jeudi Agnès Buzyn.

Boiron apparaît vulnérable à une décision drastique sur l'homéopathie. 60% de l'activité du groupe seraient impactés directement par une modification du taux de remboursement des médicaments homéopathiques, rappelle le laboratoire.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com